Newsletter ActuaBD

Les Puceaux T1 - Par Chammas et Nicolin-Edition Bamboo

  • À l’approche des grandes chaleurs, les éditions Bamboo délaissent les catégories professionnelles pour s’intéresser à d’autres fondus …les puceaux !

Surfant sur les vannes ados et les jeux de mots boutonneux, Chammas et Nicolin ont décidé de nous décrire par le menu les tribulations de deux teen-agers apparemment perturbés par de sérieuses poussées hormonales. Jo et Kinchouka deux adolescents obsédés (forcément !), naïfs et inexpérimentés(évidemment !) n’ont qu’une préoccupation : rencontrer des filles, les séduire et … mais vous aviez déjà compris !

C’est bien connu, plus on en parle et moins on le fait, voire on ne le fait jamais, c’est un peu le quotidien de nos deux « zéros » qui de quiproquos en malentendus en sont pour leur frais en matière de découverte de la sexualité. Leurs tribulations érotico-dérisoires constituent l’argument unique de cet album manifestement destiné à un public « concerné ».Chaud devant (et chaud derrière aussi), résume le concept de cet album plutôt racoleur dont l’humour et le traitement paraissent trop bâclés pour maintenir l’intérêt. On rit parfois mais on oublie assez vite les mésaventures de ces deux anti-héros "destroy" et minables enfants (légitimes ?) de Groland .

Si cet album nous plonge dans un monde rempli de fantasmes et de bêtises, le niveau a bien du mal à dépasser celui de...la ceinture ! Normal, vu le sujet, direz-vous... Néanmoins, l’accumulation de blagues de potaches ne suffit pas à construire un bon album de BD ! Penser que le procédé sera suffisant pour séduire le public boutonneux et pré-pubère à qui il semble destiné, c’est prendre nos ados pour ce qu’ils ne sont pas forcément. La provocation reste finalement plate et convenue ; n’est pas Reiser qui veut !

Le graphisme de Nicolin égal à lui même semble hésiter entre celui des Simpson ou South Park, l’inventivité en moins. Les lecteurs qui ont aimé son précédent opus : le blog du petit Nicolas retrouveront ce trait hésitant, sans véritable originalité, manquant de spontanéité et de mouvement.

Rien n’est laissé au hasard, puisque côté promotion, si le cœur (ou autre chose !) vous en dit, vous pourrez retrouver l’univers fabuleux des puceaux sur leur site.

ÀÀ

(par Patrice Gentilhomme)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
2 Messages :
Newsletter ActuaBD