Les Rencontres du 9e Art d’Aix-en-Provence fêtent leurs 10 ans

19 mars 2013 1 commentaire
  • Pour ses 10 ans, les Rencontres du 9e Art d'Aix-en-Provence s'annoncent exceptionnelles. Dans le cadre du label Marseille-Provence 2013, elles recevront des auteurs de tous les horizons : France, Allemagne, Belgique, Colombie, Liban, Pays-Bas... et, comme d'habitude, le 9e Art dans toutes ses dimensions, la bande dessinée croisant l'illustration, le graphisme, la peinture et tous les autres arts graphiques.
Les Rencontres du 9e Art d'Aix-en-Provence fêtent leurs 10 ans
Cow Boy Henk de Herr Seele et Kamagurka débarquent à Aix
Bientôt chez Frémok

Face à Angoulême qui absorbe toute l’attention médiatique autour de la BD au mois de janvier, les autres événements doivent trouver leurs marques pour se caractériser. La réussite insolente de JapanExpo et du ComicCon en juillet ou l’activisme du Salon du Livre de Paris qui s’ouvre cette semaine montrent que plus d’un créneau était à prendre, sachant qu’il existe en France près de 300 manifestations de BD par an.

Certaines affirment leur personnalité avec un réussite évidente dans des axes bien identifiés : le Festival de Blois, dont nous sommes les partenaires, autour de l’action pédagogique et de l’Histoire, le Festival de Saint-Malo qui est un vrai rendez-vous d’auteurs, Solliès-Ville pour son charme, Bastia pour son sens de l’actualité et sa perception assez fine des avant-gardes, etc.

Dans le registre d’une curiosité éveillée où les démarches les plus radicales voisinent, sans esprit de chapelle, avec des auteurs au propos pertinent, sinon impertinent, dans un esprit d’ouverture et de dialogue avec les autres arts graphiques, car la BD ne saurait être -ne fut-ce que par hygiène- le seul domaine des créateurs du 9e art, les Rencontres d’Aix en Provence qui affichaient 58 000 visiteurs lors de sa précédente édition, jouent un rôle éminent. Leur programmation orchestrée par Michel Fraisset et Serge Darpeix en témoigne.

Première indication : l’affiche est illustrée par Laurent Lolmède, un auteur de BD le plus souvent publié en auto-édition, dont le travail graphique foisonne de trouvailles. Il est également invité à faire le portrait et animer les vitrines d’une trentaine de boutiques dans le centre-ville d’Aix-en-Provence, offrant un parcours original dans une cité en symbiose avec le Festival.

Parmi les 19 expositions programmées (deux de plus que l’année dernière), quelques-unes ressortent du lot :

- "Cow Boy Henk débarque en France" (du 6/4/2013 au 25/5/2013) est une création qui met en avant l’incroyable travail des Flamands Herr Seele et Kamagurka, un chef d’œuvre d’absurde de près de 3000 planches dont une première sélection sortira en avril prochain aux éditions Frémok. "Cowboy Henk, c’est de l’humour surréaliste, décalé, référentiel et poétique servi par une plastique élaborée qui oscille entre la ligne claire d’Hergé et le chic de l’Underground américain" dit le dossier de presse. "Le chic de l’Underground américain" ? Bigre ! Je suis curieux de voir cela... Une exposition de 300 m² comportant plus d’une centaine de pièces originales dont des sculptures et un happening dans l’atelier de Cézanne à Aix. Nous vous en reparlerons sans aucun doute plus longuement prochainement.

- Une rencontre émouvante : Ferrandez-Camus - L’Étranger (du 30/03/2013 au 27/04/2013). Le chef d’œuvre de Camus a été adapté par Jacques Ferrandez, le fascinant auteur des Carnets d’Orient (Casterman) « Beaucoup de choses, et depuis longtemps en effet, me lient à Camus. Il me semble que j’ai grandi avec. Je suis né dans le quartier populaire de Belcourt, à Alger, et mes grands-parents avaient un petit magasin de chaussures au 96 rue de Lyon. Albert Camus a passé toute son enfance et son adolescence au 93, en face. Son trajet entre Belcourt et le Lycée Bugeaud, à l’autre bout d’Alger qu’il raconte dans Le Premier homme, mon père qui a fréquenté le même lycée venant du même quartier me l’avait raconté presque avec les mêmes mots. Son appartenance à l’Algérie, son déchirement au moment de la guerre d’Indépendance, tout cela me touche beaucoup. » L’album qui doit paraître chez Gallimard est ici présenté en avant-première.

"L’Etranger", le chef d’oeuvre de Camus interprêté par Jacques Ferrandez
(c) Gallimard
L’élégant Blexbolex nous livre ses impressions
(c) Blexbolex

- Blexbolex (du 27/3/2013 au 20/05/2013). le fabuleux illustrateur Blexbolex présente ses "couleurs fines et papiers de qualité" au Musée de la Tapisserie. « Mes dessins se font et se défont comme des briques de Lego, dit Blexbolex. Ils ne sont ni fixés pour l’éternité, ni sacrés. Ce sont mes outils. Un morceau d’illustration fait pour un magazine vient combler un arrière-plan d’une case de BD, un personnage secondaire d’une histoire vient occuper le devant de la scène dans une illustration pour un journal, un détail agrandi devient une image isolée dans un livre, etc. J’ai toujours procédé ainsi, avant même de posséder un ordinateur. » Ce compagnon de route de Ferraille et des éditions Cornélius présente un panorama de ses travaux influencés par les techniques de la sérigraphie et du pochoir.

Métamorphose, l’étonnante collection de Barbara Canepa et Clotilde Vu chez Soleil fête ses 5 ans.
(C) Soleil

- Métamorphose. Le célèbre insecte de Kafka symbolise une collection dirigée par Barbara Canepa et Clotilde Vu que l’on avait surpris de voir publiée voici cinq ans sous la houlette des éditions Soleil de Mourad Boudjellal. Sa démarche sophistiquée mais en même temps très classique prend un chemin très différent de celle, hermétique jusqu’au maniérisme, de certaines productions conceptuelles contemporaines. Cela a permis l’éclosion de quelques perles comme le Billy Brouillard de Guillaume Bianco ou de quelques personnalités comme Benjamin Lacombe, Lionel Richerand, Nicoletta Ceccoli ou encore l’envoûtante Lostfish.

-  Raymond Poïvet, le pionnier de la bande dessinée (du 18/03 au 5/05/2013). Nous retrouvons ici le fabuleux dessinateur des Pionniers de l’Espérance (Sc. de Lécureux). Raymond Poïvet (1910-1999) est un dessinateur-clé de la bande dessinée de science-fiction en France.

Expérimentateur-né, il a foncièrement influencé des auteurs comme Moebius ou même, en osant la technique du stylobille dès les années 1970, il a ouvert la voie à un auteur comme Éric Lambé. Il est assez exceptionnel de découvrir un tel panorama d’originaux de cet artiste hors normes.

Dialogues entre e Liban et la France
(c) Zeina Abirached

- Quels liens entre la France et le Liban ? (du 28/03 au 8/06/2013). un dialogue entre deux artistes du Liban : Zeina Abirached et Michèle Standjofski parlent de la France et du Liban qui est aussi leur pays pour des raisons très différentes. Regards et discours croisés qui se concrétisent par des travaux graphiques rares et étonnants.

Ce ne sont là que quelques-uns des mille et un feux de ce 10e anniversaire sur lequel nous reviendrons et qui mérite le détour si l’on en juge la qualité et la diversité des auteurs invités le WEEK END BD des 12, 13 et 14 avril 2013 à la Cité du Livre :

Jessica Abel (USA) – Zeina Abirached – François Amoretti – Benjamin Bachelier – Balak – Nicolas Barrome - Guillaume Bianco – Stéphane Blanquet – Blexbolex – Hugo Bogo – Nadia Budde (Allemagne) – Barbara Canepa – Alexandre Clerisse – Cruschiforme – Gwen De Bonneval – Claudine Desmarteau – Stéphane Douay – Lucie Durbiano – François de Jonge (Belgique) – Alex Evang – Jacques Ferrandez – Fructus – Hardoc – Régis Hautière – Jul – Reinhart Kleist (Allemagne) – Benjamin Lacombe – Lilidoll – Julien Loïs – Laurent Lolmède – Matt Madden (USA) – Mezzo – Marion Mousse – Christoph Mueller (Allemagne) – Nadja – Morgan Navarro – Marie Novion – Oriol (Espagne) – Hugo Piette – Dimitri Planchon – Ponzio – Francis Porcel (Espagne) – Powerpaola (Colombie) – David Prudhomme – Lionel Richerand – Run – Sanlaville – Stefanie Schilling (Allemagne) – Herr Seele (Belgique) – Michèle Standjofski (Liban) – THTF – Bastien Vivès…

En attendant, rendez-vous sur Le Site du Festival

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Les Rencontres du 9e Art

Festival de Bande Dessinée et autres arts associés

Aix-en-Provence - 10e édition

Expositions - 16 mars > 25 mai 2013

19 expositions / 14 lieux

Week-End BD - 12, 13 et 14 avril 2013

Rencontres, Dédicaces, Librairie, Projections, Animations, Ateliers

 
Participez à la discussion
1 Message :