Match décisif - Par Jérôme Félix et Marek - Editions Emmanuel Proust

20 octobre 2008 0
  • Fidèle à l’esprit de la nouvelle collection des éditions Emmanuel Proust, cette histoire nous décrit non seulement un univers sportif contemporain dans ses travers et ses aspects peu connus, mais nous invite aussi à suivre un adolescent dont l’histoire personnelle percute les ambitions de son père : en faire un footballeur professionnel !

Antoine fait partie de ces jeunes porteurs du fardeau que constitue l’ambition ou les rêves brisés de leurs géniteurs. Robert son père vise pour lui une intégration dans un centre de formation de football, mais l’adolescent n’est pas particulièrement un prodige du ballon rond ! De défaites en déceptions le fils et le père vont progressivement s’éloigner l’un de l’autre, Robert reportant son affection et son attention sur Fred, un ami d’Antoine beaucoup plus doué.

Rancœur, isolement, perte d’estime de soi, drogue, échec scolaire…autant de faits qui vont peser sur les épaules d’un jeune homme fragile, un peu paumé et « cassé » par le projet impossible imaginé par son père. Décrire simplement, et avec réalisme, les sentiments mêlés de cet ado coincé entre un lourd sentiment d’échec et la recherche de l ’affection de son père, est traité avec justesse et tact. Sur sa route Antoine va alors croiser Alain un mystérieux quinquagénaire qui lui propose de passer le concours d’entrée au centre de formation. L’aide de cet homme (qui pourrait être son père !) est-elle désintéressée ? Ou ne se justifie-t-elle pas par l’histoire personnelle tourmentée et obscure cet ancien joueur déchu ?

Aux difficultés existentielles du jeune homme se superpose une autre histoire dont Alain sera le révélateur et à laquelle le père du jeune homme a été mêlée. Histoires intimes et enjeux sportifs servent de toile de fond à une intrigue qui cerne à la fois le mal-être d’un ado et les rêves brisés d’adultes.

On retrouve dans le scénario de Jérôme Félix un ton juste et crédible. Le monde des adolescents est bien traité et crédite un récit fortement ancré dans une réalité sociale convaincante. Les rebondissements successifs de la fin sèment une certaine confusion qui s’efface toutefois devant un « happy end » politiquement correct.

Si le dessin de Marek n’a rien d’exceptionnel et apparaît un peu impersonnel et aseptisé, il sert néanmoins assez bien une histoire qu’il contribue à rendre lisible et qu’on se surprend à suivre jusqu’au dernier coup de sifflet !

Deuxième volume de la collection Atmosphère cette histoire, complétée d’un dossier football confirme les intentions de l’éditeur : « Ne pas se borner à raconter la vie d’une star ou un parcours uniquement sportif » [1].

Pari tenu !

(par Patrice Gentilhomme)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander sur
Amazon

[1Emmanuel Proust dans Jogging international de novembre 2008.

  Un commentaire ?