Newsletter ActuaBD

Notre coup de coeur du Printemps : "Les Amants d’Hérouville", une histoire vraie.

  • Le parcours douloureux d'un musicien fantasque et touche à tout, avec en toile de fond un amour passionné et un studio devenu mythique. Quand un album allie avec un tel allant émotion et saga artistique, on applaudit en mesure.

Michel Magne, peu connu du grand public, aura connu une vie de rock-star. Terminée avec une mort tragique digne d’un mélodrame majeur. Enfant intenable, un don pour la musique le propulse vers la composition, mu par une curiosité insatiable. Musiques de film, ballets, œuvres d’avant-garde classique, chanson... Arrive alors l’aventure d’Hérouville, et son château acheté avec un ami en 1962. D’abord lieu festif où Magne allie créations musicales et vie de famille, il devient un studio d’enregistrement en 1969. Commence alors l’âge d’or, d’autant que quelques années plus tard, le compositeur rencontre une très jeune femme, l’amour de sa vie.
Notre coup de coeur du Printemps : "Les Amants d'Hérouville", une histoire vraie.
Construit avec une alternance de scènes biographiques et de pages illustrées plus factuelles, ce fascinant album brille par son souffle romanesque. La vie de Michel Magne, proche du génie incompris, victime de plusieurs drames terribles, a de quoi alimenter des histoires par dizaines. Sa rage d’innover, de pousser la musique dans ses retranchements, éblouit à chaque page. Et les auteurs, par le fil rouge du couple Michel/Marie-Claude, racontent avec autant de sensibilité les soubresauts personnels et les sublimes accomplissements artistiques nés dans le château.

Sur le fond, donc, un élan romanesque sans faiblesse. Mais sur la forme, l’album offre aussi des prouesses : les quelques photos qui jouent des coudes entre les cases complètent à merveille les dessins virevoltants de Ronzeau. Il personnifie en quelques traits presque caricaturaux le bouillonnant Michel Magne et magnifie sa jeune fiancée en toute sobriété.

Par son propos pertinent qui va bien au-delà de la romance et raconte un moment de bourgeonnement artistique unique en France, Les Amants d’Hérouville émeut, instruit, surprend, et donne une envie irrépressible, évidemment, se se précipiter à la découverte de toutes ces musiques créées par Michel Magne. On a même droit à une bonne nouvelle dans le copieux appendice : les studios ont repris vie depuis 2018 et la nouvelle équipe fourmille de projets. Reste à honorer à sa juste valeur la mémoire du musicien qui les a rendus mythiques.

(par David TAUGIS)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Les Amants d’Hérouville, une histoire vraie - Par Yann Le Quellec & Romain Ronzeau - Delcourt

 
Newsletter ActuaBD