Golden Sheep T. 3 - Par Kaori Ozaki - Delcourt/Tonkam

3 mars 2021 0 BD d’Asie par Guillaume Boutet
Éditeur : Delcourt Éditeur : Tonkam Classification : à partir de 10 ans
Acheter cet album
  • Dernier tome de ce sympathique titre construit autour de quatre portraits, simples et incisifs, d'adolescents un peu perdus. Un final placé sous le signe des retrouvailles et du renouveau qui nous rappelle que, tant que nous sommes en vie, nous pouvons toujours prendre un nouveau départ.

Nous avions laissé nos quatre héros dans des situations plus ou moins compliquées, à la problématique commune : la recherche de leur place dans le monde. Ainsi Tsugu et Sora avaient fugué, Yûshin tenté de devenir boxeur professionnel et Asari a vu ses amies se retourner contre elle, devenant la nouvelle cible de leurs brimades.

Avec la justesse et l’humour qui la caractérisent, Kaori Ozaki réunit d’abord trois de ses personnages, puis les quatre, les faisant se confronter à leurs erreurs, mais aussi à leurs frustrations et regrets. Pas de grande tirade sur le sens de la vie : le récit se veut à l’image du père et du grand-père de Tsugu, des hommes qui parlent peu et se contentent simplement d’être là quand on a besoin d’eux, même s’ils ne sont bons qu’à écouter et travailler dans le domaine qui les passionne, à savoir la musique et la restauration de quartier.

Golden Sheep T. 3 - Par Kaori Ozaki - Delcourt/Tonkam
KIN NO HITSUJI © Kaori Ozaki / Kodansha Ltd.

Une simplicité qui se décline dans les retrouvailles de notre bande d’amis, mais aussi dans les moments où ils comprennent qu’ils sont arrivés au bout du chemin, et qu’ils doivent simplement s’excuser, remercier et repartir dans une autre direction.

Les erreurs font partie de la jeunesse, tout comme le fait de tenter des expériences, de réaliser ses rêves et, si cela ne marche pas, ce n’est pas grave. L’amitié n’est guère différente : on se rencontre, on se sépare, mais les choses vécues avec ses amis nous forgent, nous enrichissent et nous font avancer.

Une conclusion simple, sans réelle morale, qu’une histoire courte complète. Nommée Lettre d’Amour, une histoire tendre et cruelle, sur un sujet difficile, voire tabou, comme les affectionne la mangaka, mais qui respire l’amour et l’espoir.

KIN NO HITSUJI © Kaori Ozaki / Kodansha Ltd.

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Golden Sheep T. 3. Par Kaori Ozaki. Traduction Patrick Honnoré. Delcourt/Tonkam, collection "Seinen". Sortie le 17 février 2021. 240 pages. 7,99 euros.

Acheter ce livre sur BD Fugue, FNAC, Amazon

Golden Sheep sur ActuaBD :
- Lire la chronique du tome 1
- Lire la chronique du tome 2

Retrouvez Kaori Ozaki sur ActuaBD :
- Lire la chronique de Our Summer Holiday
- Lire la chronique de Mermaid Prince