Rainbow Days T4 & T5 - Par Minami Mizuno - Kazé Manga

21 novembre 2016 0 commentaire
  • Les histoires de cœur de nos quatre lycéens insouciants avancent doucement, même si certaines désillusions sont au rendez-vous ! Un shôjo manga toujours aussi malicieux et attachant.

Nous retrouvons avec plaisir nos quatre héros et les élus de leur cœur pour de nouvelles histoires qui savent faire toujours aussi bien la part belle entre humour et tendresse, confirmant tout le bien que nous pensions déjà de l’œuvre de Minami Mizuno.

C’est tout d’abord Keiichi, à l’éternel sourire et amateur de SM, qui se trouve à l’honneur. Tombé sous le charme de la nouvelle secrétaire d’éducation du lycée, notre jeune homme doit faire face à la réprobation de son grand frère, lui-aussi professeur, de maths, dans son lycée. Attiré par les femmes plus âgées, Keiichi doit néanmoins revoir ses ambitions et se prend une jolie veste de la part de cette adulte qui a plus d’un tour dans son sac... mais voilà que Nozomi, la jeune sœur de Tomoya, semble être tombée sous son charme, au grand dam de son ami.

Drôle et bien ficelé, l’intrigue majeure de ces deux nouveaux tomes voit notre joyeuse troupe, garçons et filles, partir en week-end dans un parc d’attraction. L’occasion de « travailler » les diverses romances : Natsuki, notre naïf et candide, tente ainsi de se rapprocher de la très calme Anna, qui ne comprend pas grand-chose à l’amour, pour le plus grand plaisir des amateurs de romance innocente et toute mignonne !

Rainbow Days T4 & T5 - Par Minami Mizuno - Kazé Manga
Keiichi sous le charme !
NIJIIRO DAYS ©2011 by Minami Mizuno/SHUEISHA Inc.

Keiichi, de son côté, se montre très prévenant envers Nozomi, en tout bien tout honneur, n’étant pas intéressé par les filles de son âge ou plus jeune, mais évidemment, il ne fait que renforcer, bien involontairement, l’attirance qu’il suscite chez la jeune fille.

Enfin Tomoya, le dragueur invétéré, s’avère de son côté de plus en plus attiré par Mari, l’amie asociale d’Anna qui ne supporte pas les hommes. Et plus cette dernière se montre dure et véhémente envers notre lycéen, plus ce dernier a envie d’en savoir plus sur elle, sur son histoire.

Et n’oublions pas le seul couple de cette troupe : Tsuyoshi et Yukiko, otakus et heureux ensemble, qui n’attendent finalement que leurs amis franchissent le pas et s’accordent à leur tour.

Une nouvelle fois, Rainbow Days propose des situations forts simples et s’en tire très bien. C’est sans doute cette simplicité et ce premier degré, une bande de potes et de coquines et leurs histoires, qui constituent la force de ce titre, le tout dans une ambiance très légère et décontractée, au point de terminer sur un chapitre mettant en scène un vrai fantôme ! Fantôme qui recherche évidemment un amour perdu...

Moment romantique pour Natsuki et Anna
NIJIIRO DAYS ©2011 by Minami Mizuno/SHUEISHA Inc.

Avec Rainbow Days, on se doute de ce qu’on va lire, et on y découvre en substance ce qui est attendu, narré d’une jolie façon, grâce à un dessin simple, élégant et des interactions entre personnages amusantes et dynamiques qui font la part belle à l’amitié et aux premiers amours.

Un shôjo manga, c’est à dire un titre destiné initialement aux jeunes filles et aux amateurs de romance adolescente, fort réussi, à la fois tendre et solide, qui constitue une très sympathique lecture et un incontournable du genre et du moment.

Tomoya et Mari : une relation compliquée
NIJIIRO DAYS ©2011 by Minami Mizuno/SHUEISHA Inc.
Documents

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Rainbow Days T4 & T5. Par Minami Mizuno. Traduction Ryoko Akiyama. Kazé Manga, collection "Shôjo". Sortie le 24 août 2016 & le 1er octobre 2016. 192 pages. 6,79 euros.

Commander le tome 4 chez Amazon ou à la FNAC

Commander le tome 5 chez Amazon ou à la FNAC

Rainbow Days sur ActuaBD :
- Lire la chronique des tomes 1, 2 & 3.

  Un commentaire ?