BD d’Asie

Soloist in a Cage T. 1 - Par Shiro Moriya - Ki-oon

Par Marc Vandermeer le 21 janvier 2023                      Lien  
Une couverture en dégradés dorés, une jeune fille souriante en train de danser dans les rues d’une ville. Cet aperçu enchanteur ne laisse en rien présager de l’horreur vécue dans la cité-prison, décor mortifère de Shiro Moriya !

À l’instar du film "New-York 1997" de John Carpenter, Shiro Moriya nous plonge dans une ville où tous les criminels se trouvent enfermés, sans espoir d’en ressortir un jour.

La seule obligation des gardiens, aidés par des robots dotés d’AI surarmés, est d’empêcher quiconque d’en sortir. Une mission réussie pendant près de 80 ans, jusqu’au jour où un trio de dangereux criminels parvient à s’enfuir par une brèche dans l’immense mur de barricade ! Avec eux : une petite fille de 7 ans, Chloé. Car dans cette ville peuplée par la lie de l’humanité, des familles se sont créées, des enfants y sont nés sans espoir de sortir en dépit de leur innocence.

Chloé était la voisine du trio, laissée à l’abandon, elle et son petit frère encore bébé, par ses parents. Rien ne la prédestinait à les accompagner jusqu’au jour de leur évasion. Bien déterminée à offrir une vie meilleure à Locke, son petit frère : elle a suivi les hommes jusqu’à la brèche, elle y est parvenue non sans perdre son précieux colis lors de sa course folle entre les balles meurtrières des gardiens. C’est alors la mort dans l’âme que la fillette a continué sa route avec ses trois sauveurs, se jurant néanmoins de revenir pour retrouver Locke.

Soloist in a Cage T. 1 - Par Shiro Moriya - Ki-oon
©Shiro Moriya / Ki-oon

L’auteur, par son scénario brillamment orchestré et son dessin à la fois très mature et détaillé, noirci par des traits serrés, mais également candide, fluide et expressif quand il s’agit d’enfants, enjoint directement le lecteur à prendre parti pour la fillette qui a tout perdu en gagnant sa liberté. Un paradoxe qui se retrouve également dans sa personnalité, des années plus tard, quand elle reviendra à la cité prison pour retrouver son jeune frère.

D’un naturel timide et réservé, Chloé devient une véritable arme de mort quand il s’agit de sauver un enfant ou sa propre vie. "Un démon meurtrier qui parcourt le néant en dansant", comme le dira un des protagonistes alliés de la jeune femme. Car son maniement des lames semble la faire danser quand elle poignarde ou égorge un adversaire sans le moindre état d’âme.

À bien des égards, Chloé ressemble à Tamaki dans le manga Gift +/- de Yuka Nagate aux éditions Komikku. Belle, discrète, mais froidement dangereuse quand la menace se fait sentir. Le trait de Shiro Moriya renforce également cette beauté froide et pourtant relativement candide, rendant Chloé tantôt enfantine quand elle bégaye, tantôt envoûtante quand elle brandit un poignard. Les criminels ne sont pas en reste pour dépeindre le contraste entre la belle demoiselle en quête de son jeune frère, et ces colosses tatoués, typés comme des membres de gangs prêts à n’importe quels sévices dans les rues sombres et glauques de cette ville carcérale…

Un premier tome (sur trois) surprenant de paradoxes mais déjà addictif, qui plaira sans conteste aux amateurs de Seinen.

©Shiro Moriya / Ki-oon

(par Marc Vandermeer)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN : 9791032712870

Soloist in a Cage T.1. Auteur : Shiro Moriya. Editeur : Ki-oon. 253 pages. Sortie : le 5 janvier 2023. Prix : 9,95 euros.

Ki-oon à partir de 17 ans Japon 🛒 Acheter 📖 Feuilleter
 
PAR Marc Vandermeer  
A LIRE AUSSI  
BD d’Asie  
Derniers commentaires  
Abonnement ne pouvait pas être enregistré. Essayez à nouveau.
Abonnement newsletter confirmé.

Newsletter ActuaBD