Sur les Traces de Dracula - T3 : "Transylvania" - Par Dany et Yves H - Casterman

2 janvier 2007 1
  • A notre époque, un couple sans histoire se rend en Roumanie pour se documenter sur Dracula. Dès leur arrivée, d’étranges personnages, plus baroques les uns que les autres leur sont présentés.

Mais Dan et Marcia ont la tête sur les épaules et s’accrochent coûte que coûte au réel. D’ailleurs, les modernes vampires semblent plus désireux de leur extorquer la possibilité de s’établir à l’ouest que de leur sucer l’hémoglobine ! Quoique, au sein de leurs rêves érotiques, chargés des fantasmes d’un couple devenu routinier, s’immiscent des créatures que n’eut pas désavouées Vlad l’Empaleur ! Et malgré de mystérieuses blessures au cou, malgré une intolérance de plus en plus marquée à la lumière du jour, malgré surtout des rencontres inhabituelles et inquiétantes, le couple poursuit sa route, photographiant, croquant les lieux sublimes de cette Roumanie de légende. Et c’est une heureuse chose pour le lecteur qui découvre villages enneigés, château en ruines et églises aux cryptes envoûtantes. Car Dany, campant avec son habituelle aisance des personnages souples et nerveux, nous offre un album époustouflant aux décors savamment travaillés, aux ambiances intimement reconstituées, où l’on sent le brouillard nous envahir ou la dureté de la lumière agresser nos yeux.

Le mystère et la sensualité qui se dégagent de l’oeuvre feraient presque oublier le gigantesque travail de documentation auquel Dany, visiblement sous le charme, s’est livré, se rendant à plusieurs reprises sur les lieux pour mieux s’en imprégner, et refusant les images « googelisées », bouée de secours de dessinateurs en mal d’imagination. Bien au-delà du récit, l’émotion est présente dans chaque case. Une toiture tarabiscotée, un ciel brumeux ou une ruelle tortueuse nous font partager l’angoisse qui étreint Dan et Marcia, pourtant armés de leur bon sens, mais aussi leur désir d’échapper au quotidien et de plonger dans la légende. Victimes consentantes ? Peut-être… Mais, après tout, pourquoi victimes ?

(par Sophie Flamand)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
1 Message :
  • Casterman, Glénat, EP ditions...
    Dracula et les vampires continuent à fasciner... Reste à choisir la version Bd que l’on souhaite lire : Hermann et Danny (Casterman), Hippolyte (Glénat) ou Croci (EP éditions)...
    Et ceux-là ne sont que les titres comportant le nom Dracula dans leur titre... Il y a encore bien d’autres BD sur les vampires...
    Alors que le cinéma et la télévision semblent les délaisser, ils seront toujours une source d’inspiration pour les auteurs de bande dessinée...

    Répondre à ce message