Angoulême 2015 - La marche des auteurs marque la 42 édition du FIBD

1er février 2015
  • Il y a deux poids et deux mesures. D’un côté, les auteurs fortunés qui peuvent payer ces 8% mais qui ne le souhaitent pas. Eux, leur retraite est déjà garantie par leurs droits d’auteurs (bénéfices). Et ce sont ces privilégiés qui se mettent en avant dans la manif. De l’autre, les auteurs pauvres qui ne peuvent pas payer ces 8% mais qui en auront bien besoin à la retraite. Moralité, la manifestation regroupent des auteurs qui ne se battent pas tous pour le même intérêt. La solidarité entre auteurs, c’est un leurre. Tous les auteurs sont en concurrence et les éditeurs sont les heureux bénéficiaires de cette (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD