Angoulême 2015 - La marche des auteurs marque la 42 édition du FIBD

5 février 2015
  • Vous concluez votre article en évoquant une proposition de raccourcissement des droits d’auteurs de 70 à 50 ans.
    En quoi cela appauvrirait-il les artistes ?
    On parle ici de durée des droits APRÈS LEUR MORT.
    Cinquante ans, c’est encore bien trop ! Dans l’absolu, le décès d’un auteur devrait permettre à son œuvre d’entrer rapidement dans le domaine public.
    Le système actuel de droits post-mortem ne récompense absolument pas leur travail, c’est seulement une rente pour leurs héritiers, avec parfois des situations absurdes comme le cas de Rodwell légataire de (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD