Des auteurs de BD se mobilisent pour sauver Sacha, un enfant atteint d’une maladie orpheline

5 juillet 2017 0 commentaire
  • Sans une opération de 430.000 € qui ne peut être pratiquée qu'aux USA, Sacha, un jeune garçon de 9 ans serait condamné. Parmi plusieurs initiatives, les auteurs de BD se sont regroupés autour de Pierre Alary pour récolter des fonds, une action providentielle pour le jeune garçon, car l'initiative fait tache d'huile sur les réseaux sociaux !

Depuis sa naissance, Sacha se bat avec courage contre une maladie orpheline chronique. Les explications de ses parents sont éloquentes : « Les premiers mois de Sacha ne laissaient rien présager de son état, car il allait normalement à la crèche malgré déjà quelques bronchites et problèmes respiratoires. Malheureusement, à l’âge d’un an, il est hospitalisé d’urgence pour une affection pulmonaire aiguë et le diagnostic de lymphangiomatose kaposiforme est posé. »

« Il reste presque une année complète aux soins intensifs, et après de nombreuses opérations, il peut enfin sortir de clinique, avec un traitement lourd et un programme de rééducation intensif : séances de kinésithérapie respiratoire quotidiennes, alimentation par gavage, traitement médicamenteux important qui fragilise son système immunitaire,… Sacha, du haut de ses deux ans, doit réapprendre à manger, marcher, parler,… Il suit un régime alimentaire très strict. Celui-ci, capital dans l’évolution de sa maladie et pour sa croissance, reste un défi quotidien. »

Des auteurs de BD se mobilisent pour sauver Sacha, un enfant atteint d'une maladie orpheline
La contribution de Marini pour réunir des fonds

Entouré de sa famille et avec le soutien de la direction de son école, Sacha tente de suivre une scolarité normale. Fortement handicapé par sa déficience respiratoire, il se bat pour suivre le rythme des enfants de son âge, tout en combinant son lourd suivi médical et ses hospitalisations fréquentes. Mais la maladie le rattrape alors qu’il doit fêter ses 10 ans en septembre...

« Si, jusqu’à présent, il pouvait se passer d’un apport d’oxygène la journée, continuent ses parents, « C’était au prix d’une assistance respiratoire quotidienne la nuit. Depuis plusieurs semaines, le fragile équilibre s’est rompu. Sacha est maintenant dépendant de son appareillage jour et nuit et a dû arrêter l’école. Ses médecins, après maintes recherches, sont arrivés à la conclusion que le seul traitement qui puisse encore l’aider consiste en une intervention chirurgicale qu’ils ne peuvent réaliser eu Europe, mais qui se pratique au Children Hospital de Philadelphia, aux États-Unis. »

Le coup de gueule de Pierre Alary

« Son dernier espoir aujourd’hui réside dans cette opération coûteuse, pour laquelle la mutuelle n’interviendra pas, ni aucune autre assurance. Il nous faut donc réunir la somme de 430.000€ pour payer les frais médicaux. À l’heure actuelle, Sacha est très fragile et l’intervention devient urgente. Il faut agir vite avant que son état ne se dégrade davantage et qu’il ne lui permette plus d’entreprendre un si long voyage. »

Envoyé par Alessandro Barbucci pour Sacha

Une récolte de fonds s’organise

La vie d’un enfant peut-elle être dictée par la loi de l’argent ? Non, à entendre les nombreuses personnes qui se sont ralliées pour multiplier les initiatives de dons (concerts, récolte de dons, etc.). Parmi celle-ci, on retrouve l’initiative de Pierre Alary, dessinateur entre autres de Belladone, Sinbad, Silas Corey parmi d’autres. Sacha est un ami de son fils.

Touché, l’auteur français a relayé un appel auprès de ses amis auteurs et/ou collectionneurs la semaine dernière : rassembler suffisamment de planches et de dessins pour les vendre, et contribuer à cette levée urgente de fonds pour sauver Sacha.

Le message de Pierre Alary a déclenché une impressionnante mobilisation au sein des auteurs de bande dessinée
Paul Salomone a envoyé un dessin hier soir (Me 4 juillet)

Immédiatement, le petit monde de la BD s’est ému, des dizaines de dessinateurs se sont manifestés pour offrir des dessins : Chabouté, Espé, Jérémy Petiqueux, Marini, Boulet, Keramidas, Barbucci, Julien Neel, Olivier Dutto, Franck Biancarelli, Fabien Toulmé, Tebo, Guillaume Bianco, Paul Salomone, et des dizaines d’autres.

Cet élan de solidarité des auteurs de BD a permis de doper les levées de fonds, car toutes ces initiatives ont déjà permis de récolter en quelques jours 180.000 €. Mais le combat n’est pas encore fini ! Si vous désirez donc contribuer d’une façon ou d’une autre à ce soutien, n’hésitez pas à prendre contact via les comptes facebook ci-dessous.

Le don de Jérémy Petiqueux

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?