"Rebonds", la BD au service du Fond Social Européen

29 septembre 2010 0 commentaire
  • Le Fond Social Européen gère les aides européennes destinées à l’inclusion sociale et la réinsertion professionnelle grâce à une réorientation ou la création d’une société. Pour mieux communiquer sur les différents projets qu’elle est susceptible de financer, le Fond Social Européen a demandé au scénariste {{Rudi Miel}} de réaliser une BD traduite en 23 langues et dessinée par {{Vanyda, Gihef, Sylvain Savoia}} et {{Christian Durieux}}.

Ces histoires courtes mettent en avant la diversité des parcours de vie de personnes qui ont bénéficié de son aide pour rebondir. Rudi Miel (le scénariste de L’Arbre des deux printemps et L’Ordre impair) et qui dirige Let It Bee, une agence spécialisée dans la communication par la bande dessinée, a assumé l’écriture et la coordination éditoriale de cet ouvrage.

l’auteur a visionné une cinquantaine d’interviews filmées de personnes "témoins" : « On m’a demandé de réaliser des histoires en une planche racontant le passé de ces cinquante personnes, raconte Rudi Miel. Ce n’était pas crédible. J’ai conseillé à mes interlocuteurs d’opter pour des histoires courtes d’une douzaine de pages afin que les lecteurs aient la possibilité de s’attacher aux personnages. Ils ont accepté l’idée et chacune des histoires est axée sur le parcours d’un seul personnage  ».

Le scénariste s’est alors saisi les aspects emblématiques et communs des personnes aidées par le FSE pour créer des personnages de fiction : « Toutes ces personnes avaient eu un passé difficile et il fallait que cela se sente dans les récits, nous confie-t-il. Nous racontons, par exemple, celle d’une femme tombée enceinte très jeune et qui, de ce fait, n’a pas fait d’études. Quelques années après, elle décide de se réorienter. L’Europe, via le FSE, lui a donné la possibilité de se lancer dans une nouvelle vie professionnelle. Toutes ces histoires sont poignantes ! ».

"Rebonds", la BD au service du Fond Social Européen
Extrait de l’histoire dessinée par Christian Durieux
(c) Miel, Durieux, Fond Social Européen.

Rebonds contient quatre histoires, quatre parcours de vie difficiles, illustrées par Christian Durieux, Gihef, Sylvain Savoia et Vanyda qui ont mis leur talent à la disposition ce petit livre de 58 pages édité sous forme de roman graphique. Un format idéal, presque intime, pour se glisser dans les états-d’âme, les blessures et les fêlures de la vie des personnages. En écrivant ces histoires, Rudi Miel a sans cesse veillé à ce qu’elles soient compréhensibles par des personnes de différentes cultures, de différentes personnalités. Les thématiques et les parcours de vie devaient être universels et compris par chacune des 23 nationalités européennes.

L’album est traduit dans toutes les langues officielles européennes et sera peu à peu distribué par de nombreux relais. Il peut être aussi commandé sur internet ou être téléchargé sur le site du FSE. Une annonce devrait paraître prochainement dans un journal européen destiné aux écoles. Celles-ci pourront donc le commander aisément par ce biais et s’en servir comme un véritable outil pédagogique. Les pré-commandes dépassent déjà les 100.000 exemplaires et l’ouvrage est déjà épuisé dans certaines langues.

Extrait de l’histoire dessinée par Vanyda
(c) Miel, Vanyda & Fond Social Européen.

Rudi Miel avoue avoir été étonné par l’ouverture de ses interlocuteurs au sein des institutions européennes. Un comité de lecture, composés de personnes issues de pays différents (Finlande, Angleterre, France, etc) intervient dans les différentes étapes de la création de la BD : « Ils ont tous leur propre sensibilité, mais décident d’une manière collégiale, nous dit l’auteur. J’ai eu carte blanche, ce qui est plutôt rare pour une BD de commande ». Rudi Miel n’était pas en terre inconnue puisqu’il avait déjà travaillé pour les institutions européennes en réalisant l’album « Les Eaux blessées » dessiné par Dominique David et été tiré à plus d’un million d’exemplaires. L’ouvrage avait même été distingué en 2003 par un « Alph-Art de la communication » à Angoulême ! « Cet album a permis l’ouverture de nombreuses portes pour ce type de communication institutionnelle. On s’est rendu compte qu’il y avait moyen de communiquer autrement. La BD peut s’adresser à un public assez large et est un média qui sort des sentiers battus par rapport aux brochures tristounettes qui sont distribuées par les institutions. Je crois qu’il va y avoir de plus en plus de BD de communication à l’avenir. Mais je ne veux pas en faire à tout prix. Il faut choisir un média selon le type d’univers dans lequel on se trouve et le type de message que l’on veut véhiculer ».

Satisfait du résultat, le Fond Social Européen a décidé de réitérer l’expérience. Rudi Miel travaille sur le deuxième volume de Rebonds en compagnie de Vanyda, Maude Millecamps, Alexandre Tefenkgi et You. « C’est d’autant plus réjouissant que l’on a réussi à trouver un équilibre entre un cahier des charges qui devait être obligatoirement rempli et une démarche d’auteur, conclut Rudi Miel ». Effectivement, c’est l’impression qui ressort de cet ouvrage peu ordinaire.

Une exposition consacrée à « Rebonds » est visible pour les « eurocrates » dans le bâtiment du Berlaymont, à Bruxelles. Des panneaux didactiques entourent également ce bâtiment, et sont visibles par tous.
Photo (c) DR.

(par Nicolas Anspach)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Découvrez la librairie de BD numérique ActuaBD avec Sequencity

Rebonds peut être téléchargé ou commandé sur le site du FSE
Lien vers le site de Let It Bee

  Un commentaire ?