Sword Art Online Girls Ops T1 - Neko Nekobyou & Reki Kawahara - Ototo

4 mars 2018 0 commentaire
  • Nouveau titre de la franchise « SAO », un manga dédié à un trio d’héroïnes secondaires, proposant des aventures dans la veine classique, à base de quête et d’exploration de donjon, qui devraient ravir les amateurs.

Nous en parlons régulièrement, Sword Art Online demeure une franchise très populaire que ce soit au Japon ou dans le reste du monde. À la base, nous trouvons un light novel [1], qui s’est décliné en séries animées, en film, en mangas et en jeux vidéo, dont le dernier vient de sortir chez nous sur PC, PS4 et Xbox One.

Il existe actuellement treize adaptations manga de SAO et le titre qui nous intéresse aujourd’hui est le septième qui arrive en France, publié comme tous les autres chez Ototo. En dépit de ce nombre important, leur classification se révèle assez simple : il s’agit d’adaptation d’arcs narratifs du light novel pour cinq d’entre eux, un autre, « Progressive », est un remake du premier arc narratif en prenant le point de vue de l’héroïne, et le dernier arrivé, Girls Ops, est une série dérivée proposant les aventures d’héroïnes secondaires.

Débutée en 2013, avec cinq tomes pour le moment, Sword Art Online : Girls Ops met en scène Lisbeth, Silica et Leafa, ainsi qu’un nouveau personnage féminin créé pour l’occasion, Lux, le tout dans un contexte bien connu : le monde virtuel d’ALfheim Online auquel s’ajoute le Nouvel Aincrad (un donjon volant à étages).

Sword Art Online Girls Ops T1 - Neko Nekobyou & Reki Kawahara - Ototo
© REKI KAWAHARA / NEKO NEKOBYOU KADOKAWA CORPORATION ASCII MEDIA WORKS

Lisbeth et Silica faisaient parties du casting du premier arc narratif de la série, tandis que Leafa, sœur de Kirito, héros de la série, apparaît dans le second. En dehors de leur prestation initiale et dans la suite de la franchise, leurs rôles ce sont révélés secondaires, ayant surtout comme fonction de constituer le groupe d’amis entourant Kirito et Asuna, les deux personnages principaux de SAO.

Avec ce nouveau titre, elles repassent donc sur le devant de la scène. Et pour leur première aventure solo, elles se lancent dans une quête récemment apparue dans un étage du Nouvel Aincrad, consistant à venir en aide à un ange, avec à la clé des objets spéciaux permettant de communiquer dans le jeu.

Deux épreuves et un boss au programme, du classique, mais comme la franchise à tendance à opter pour des histoires « spéciales », hors cadre classique des jeux dans lesquels nos héros évoluent, c’est en fin de compte l’un des points forts de ce premier tome.

Une ambiance et un graphisme qui rapprochent le titre de Sword Art Online : Calibur, avec un bon équilibre entre fantaisie, amitié et action. Un début sympathique, dans l’esprit qui a fait le succès de la série, avec un groupe d’héroïnes fort prometteur.

© REKI KAWAHARA / NEKO NEKOBYOU KADOKAWA CORPORATION ASCII MEDIA WORKS

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Sword Art Online Girls Ops T1. Par Neko Nekobyou (dessin), Reki Kawahara (auteur original) & abec (character design). Traduction Nicolas Pujol. Ototo, collection "Shônen". Sortie le 2 mars 2018. 240 pages. 6,99 euros.

Commander ce livre chez Amazon ou à la FNAC

Sword Art Online Progressive sur ActuaBD :
- Lire la chronique des tomes 1 & 2,
- Lire la chronique des tomes 3 & 4,
- Lire la chronique des tomes 5 & 6.

Sword Art Online sur ActuaBD :
- Lire la présentation de la série.

Sword Art Online Phantom Bullet sur ActuaBD :
- Lire la chronique du tome 1,
- Lire la chronique des tomes 2 & 3.

Sword Art Online Calibur sur ActuaBD :
- Lire la chronique du tome.

Sword Art Online - Mother’s Rosario sur ActuaBD :
- Lire la chronique des tomes.

Accel World sur ActuaBD :
- Lire la chronique des tomes 1 & 2,
- Lire la chronique des tomes 3 & 4,
- Lire la chronique des tomes 5 & 6.

[1Petits romans publiés en feuilleton illustrés formellement très simples et très populaires, notamment auprès du jeune public.

  Un commentaire ?