Newsletter ActuaBD

Amabilia : le choc du porno chic

  • Très loin de la vulgarité à laquelle le genre est souvent coutumier, Amabilia est le coup de cœur sexy de ce début d'année : à ne pas rater !!!

Le récit débute pourtant avec une extrême banalité : peintre, Simon est invité à un cocktail mondain... et s’y s’ennuie ferme ! Jusqu’au moment où il aperçoit cette jeune femme, Iris. Le loup qu’elle porte met en valeur le regard qu’elle lui lance. Le coup de foudre est immédiat... et semble réciproque !

Rejetant les badauds qui tentent d’accaparer leur attention, Simon et Iris se retrouvent aux toilettes : les peaux s’effleurent, les souffles s’entremêlent, les cœurs s’emballent ! Jusqu’à ce que des coups ébranlent la porte : d’autres impatients attendent leur tour. L’instant magique n’est pourtant pas totalement interrompu, car Simon et Iris vont succomber à la passion pour le reste de nuit. Mais que se passera-t-il le lendemain, lorsque les cartes seront échangées et que chacun retournera à sa vie quotidienne ? Que les pensées reviendront sans cesse à ces moments sacrés ? Est-ce cela qu’on appelle l’amour ? Et comment retrouver ce qui s’apparenterait à son âme-sœur ?

Amabilia : le choc du porno chic

Dès la premières pages d’Amabilia, la séduction opère ! Tout d’abord, grâce à l’hypnotique graphisme noir et blanc, ponctué ça et là d’une aguichante note de rouge. La ligne est nette, franche, volontaire, presque provocatrice. Mais la courbe est voluptueuse et la mise en scène dégage une sensualité attractive. Avec moins de détails qu’Alex Varenne auquel on fait immanquablement référence, l’attention se focalise sur les personnages. Pas de place à la vulgarité, leurs corps sont aussi beaux habillés que progressivement dévoilés au regard du lecteur. Pas de place pourtant à de bestiales scènes de sexe à la vulgarité croissante ! Les auteurs prennent leur temps pour faire monter le plaisir.

Et cette attente prend tout son sens grâce aux dialogues ciselés. Les narrateurs alternent, tout en s’adressant l’un à l’autre via des récitatifs réalistes, et dans un tutoiement qui, d’emblée ; impose la promiscuité des sens.

La seule crainte était de voir s’interrompre la magie après la rencontre. Heureusement, le premier tome prolonge sa réussite au-delà de ses premiers chapitres, en variant les points de vue, mettant en place un suspense de bon aloi. Du début à la fin de ce premier tome, la qualité ne s’estompe pas, cumulant les effets pour maintenir la magie sensuelle installée entre les personnages et le lecteur.

Sexy sans être vulgaires, plus sensuelles que sexuelles, les troublantes et réalistes confessions des personnages d’Amabilia fascinent donc des premières aux dernières pages. Grâce à un graphisme subtil , l’enchantement poursuit son œuvre pour happer le lecteur au rythme des noirs, des blancs et des rouges.

Pour maintenir leur effet, les pages érotiques savent se faire désirer
Le tome deux vient de paraître

Fort de ce succès, le couple d’auteurs, Eloïse et Thomas, qui se cache derrière le nom commun de Raven s’est lancé dans un second tome, secondé cette fois par l’autrice érotique Candice Solère. Cette équipe renforcée a su profiter des éléments installés dans le premier tome pour donner un second souffle à l’intrigue.

Grâce à une ellipse bienvenue, le suspense du premier tome est reconduit, même si les intimes moments ont cédé la place à des pratiques sexuelles plus charnelles, davantage exploratrices et raffinées.

Ce changement de ton impose un moment d’arrêt entre la lecture du premier et du second tome (qui vient de paraître), renouvelant le plaisir sans chercher à ce qu’il soit rigoureusement identique à celui éprouvé en début d’ouvrage. Car en lecture comme en amour, les douces innovations entretiennent la passion.

(par Charles-Louis Detournay)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Albums réservés aux adultes.

Amabilia, tomes 1 et 2, par Raven & Solère - Dynamite (La Musardine).

D’Amabilia, acheter :
- le tome 1 sur BD Fugue, FNAC, Amazon.
- le tome 2 sur BD Fugue, FNAC, Amazon.

 
Newsletter ActuaBD