Après l’enfer, T1 : Le Jardin d’Alice - Par Marie et Meddour - Editions Grand Angle Bamboo

19 août 2019 0 commentaire
  • Dans cette aventure très sombre mêlant après-guerre et littérature, les auteurs nous invitent à suivre des personnages cabossés qui tentent de survivre après l’enfer d’une guerre fratricide.

Pendant quatre ans, la Guerre de Sécession a ravagé les jeunes États-Unis d’Amérique, laissant au passage des paysages dévastés et des individus qui ne le sont pas moins !

Dans cet univers de cendres et de sang déambule Dorothy, une jeune femme à laquelle le conflit a tout pris : ses parents et sa propriété. Son errance n’est motivée que par un seul but : retrouver les douze mercenaires qui ont détruit sa famille.

Au cours de sa quête, elle rencontre, cachée sous un porche, Alice, une enfant traumatisée et prostrée dans ses cauchemars. Réfugiée dans un imaginaire inspiré de l’univers de Lewis Carroll, la petite fille évoque les individus qui l’ont persécuté, dont un mystérieux « chapelier ».

Trois anciens soldats sudistes aussi perdus que Dorothy et la jeune Alice vont se joindre au deux filles. Eux poursuivent un autre but : mettre la main sur un trésor pillé par les troupes nordistes du général Sherman. En route, le groupe ainsi constitué n’en a pas fini avec de nouvelles découvertes macabres...

Après l'enfer, T1 : Le Jardin d'Alice - Par Marie et Meddour - Editions Grand Angle Bamboo
Ambiance de chaos et de fin du monde pour une épopée très noire.

Dans un décor de fin du monde, Dorothy et Alice trainent leur misère au milieu de ruines encore fumantes, une ambiance lourde et sombre restituée avec justesse et émotion par Fabrice Meddour. La mise en couleurs vient en appui de cette atmosphère. Les gris colorés associés à l’alternance d’ambiances vont du sépia aux lumières crépusculaires et ajoutent du crédit au propos d’une histoire sombre aux limites du sordide et du désespoir.

Cet étrange équipage rassemble cinq personnages au destin fracassé résonne comme une condamnation implacable des conséquences de ce terrible conflit fratricide dont on a peine à distinguer les gagnants des perdants. Loin des facilités du western classique, le récit se construit comme un conte inspiré d’Alice aux Pays des Merveilles à travers le personnage d’Alice, petite fille paumée das un étrange jardin !

Damien Marie & Fabrice Meddour©Bamboo édition 2019

Le traitement graphique s’articule parfaitement avec les choix scénaristiques de Damien Marie. Arrivé chez Grand Angle dès l’origine du label, cet auteur n’a jamais hésité à plonger ses lecteurs dans des univers souvent glauques et oppressants. Le scénariste de Welcome to hope ou de Ceux qui me restent (dessin de Laurent Bonneau) récidive avec cette épopée particulièrement lourde. Aucun doute, le titre s’avère particulièrement bien choisi. Le second tome apportera-t-il un lueur d’optimisme ? À suivre...

(par Patrice Gentilhomme)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

  Un commentaire ?