Ninja-K - Par Christos Gage - Tomas Giorello - Juan José Ryp - Diego Rodriguez & Collectif - Bliss Comics - Collection Valiant

20 août 2019 0 commentaire
  • Toujours aussi haletant, la saga "Ninjak" atteint ici un nouveau stade : Des clés permettant de découvrir les ancêtres de Ninja-K, leurs tourments et leurs participations colossales lors de la Première Guerre mondiale...

Ninja-K représente tout d’abord la coalition entre la Grande-Bretagne et le Japon durant la Première Guerre mondiale. "Ninja-A", un tueur d’exception particulièrement avancé sur son temps, mis en place par des ingénieurs japonais, décima des armées ennemies à lui seul. Pendant les années 20, les Britanniques à entraînèrent leur propre agent nommé "Ninja-B". Un temps partenaires, ces deux ninjas surentraînés, s’affrontèrent par la suite sans relâche, avant de disparaître suite à l’explosion d’Hiroshima.

C’est au tour de Christos Gage de prendre les commandes de l’aventure Ninka-K, et donc de faire ses preuves sur l’une des sagas les plus abouties du catalogue de Bliss Comics. Une affaire rondement menée, reprenant les ingrédients installés par Matt Kindt, tout en y apposant sa touche personnelle.

Christos Gage souligne dignement l’évolution des ancêtres de Ninjak. Évoluant à cent à l’heure dans ce somptueux recueil, le personnage se classe quelque part entre un James Bond et un super-guerrier. Les différents Ninjas A,B,C... pourraient correspondre aux agents double Zéro de la saga de Ian Fleming. Un espion capable d’agir à mains nues, ou truffé de gadgets ; à la fois solitaire et bourreau des cœurs, doté de compétences hors-normes, rivalisant avec n’importe quel ennemi.

Un héros, certes moderne, mais utilisant fréquemment des armes ancestrales, telles que les "Metsubushi", ces boules aveuglantes projetées à distance ; des garrots intelligents ou autres dispositifs intégrés dans sa combinaison technologique. Tout espion et super-héros qu’il est, Ninja-K n’est pas immunisé face aux tourments et à la désolation. L’auteur exploite en profondeur les diverses failles de son personnage, ainsi que celles de ses congénères.

La partie graphique festoie dans différents styles, certains bons, d’autres moins marquants. Tomas Giorello signe les cinq premiers chapitres intitulés "Les dossiers Ninjas". Un trait précis, truffé de détails avec une once de glamour. On ressent l’énergie du dessinateur à rechercher la quintessence sur chaque planche. Le résultat parle d’ailleurs pour lui-même. Les chapitres suivants laissent place à Juan José Ryp, dont la qualité graphique reconnaissable de suite, n’est plus a démontrer. Celui qui s’est illustré sur Harbinger Renegade ou Eternal Warrior crée davantage de mouvements et des protagonistes en parfaite adéquation avec leurs ressentis.

Malheureusement, on ne peut pas en dire autant des derniers chapitres de cette brique de 350 pages : Qu’il s’agisse de Larry Stroman ou de Ryan Winn, le résultat est plus qu’accablant. Seul Roberto De la Torre, connu pour Doctor Mirage, sauve les meubles sur les dernières pages de ce recueil.

De nombreux dessinateurs se sont frottés à la saga Ninjak : Clay Mann & Doug Braithwaite, pour ne citer qu’eux, mais seuls quelques-uns ont réellement su se démarquer, détaillant l’univers hostile comme il se doit, avec un brin de folie et de génie.

De manière générale, ce Ninja-K a de la gueule. Un titre indispensable pour les aficionados de l’univers Valiant !

Ninja-K - Par Christos Gage - Tomas Giorello - Juan José Ryp - Diego Rodriguez & Collectif - Bliss Comics - Collection Valiant
©Tomas Giorello / Bliss Comics

(par Marc Vandermeer)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Ninja-K. Scénario : Christos Gage. Dessin : Tomas Giorello & Juan José Ryp & Diego Rodriguez & Collectif. Éditeur : Bliss Comics. Collection : Valiant. 355 pages. Sortie : le 19 avril 2019. Prix : 35 euros.

- Lire la chronique La nouvelle référence Ninja !
- Lire la chronique "Bloodshot" - L’Intégrale - Par Duane Swierczinscy, Joshua Dysart, Christos Gage, Manuel Garcia et Arturo Lozzi - Bliss Comics
- Lire la chronique Britannia T2 : Ceux qui vont mourir - Par Peter Milligan - Juan José Ryp & Collectif - Bliss Comics
- Lire la chronique Ignominia - Par Juan-José Ryp-Tabou
- Lire la chronique War Mother - Par Fred Van Lente - Stephen Segovia & Tomas Giorello - Bliss Comics
- Lire la chronique X-O Manowar : De soldat à général - Par Matt Kindt - Doug Braithwaite & Tomas Giorello - Bliss Comics - Collection Valiant

  Un commentaire ?