Aquablue - T11 : La Forteresse des sables - par Thierry Cailleteau & Siro - Delcourt

22 novembre 2006 0 commentaire
  • {Aquablue}, la célèbre série des années 80 qui fit découvrir {{Cailleteau}} et {{Vatine}} est de retour. Fin du diptyque commencé par {Le baiser d'Arach}. {La forteresse des sables} tient ses promesses.

Le dixième album de la série se terminait de façon tragique : la reine Marachna, grande prêtresse du Dieu Arakh faisait subir à Nao "le baiser d’Arakh". Nous retrouvons celui-ci qui semble avoir vieilli d’un siècle, abandonné dans le désert. Comment pourrait-il empêcher, vu son état, la reine de rétablir le règne du dieu sanguinaire ?

Même si ce diptyque n’est plus dans la veine écologiste qui fit le succès de la série, Thierry Cailleteau parvient à passionner le lecteur par de multiples rebondissements. Le moindre n’étant pas l’évolution psychologique de Nao qui, bien que nouvellement papa, semble très attiré par Chiara, la sensuelle assistante du professeur Marelian. Mais Cybot veille...

Siro [1] ne démérite pas, lui qui a repris le dessin de la série au tome précédent après Vatine et Tota. Ses cités interdites, ses monstres et ses créatures multiformes sont tout à fait crédibles dans le monde qu’il met en scène. Un seul regret, la couverture qui n’est pas très réussie et dont on ne comprend pas vraiment le rapport avec l’album.

(par Bernard Mallié)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander ce livre sur internet

[1dessinateur de Polka chez Dargaud avec Convard au scénario et scénariste du Marteau des sorcières chez Glénat avec Thibert au dessin

  Un commentaire ?