B.P.R.D. - L’Enfer sur terre T2 - Par Mignola, Arcudi, Crook & Harren (trad. Anne Capuron) - Delcourt

14 mai 2014 1 commentaire
  • Depuis la "Guerre des grenouilles", le monde se trouve à la dérive et le B.P.R.D. n’est guère mieux loti avec Diamio et Kate portés disparus, et Abe hospitalisé entre la vie et la mort. Kate et Johann, seuls à bord ou presque, assurent le service mais le cœur n’y est plus. Bienvenue dans un nouveau monde, celui de l’Enfer sur terre.

Le monde a changé, et les héros du B.P.R.D. (Bureau for Paranormal Research and Defense) ont parcouru un long chemin depuis le lancement du titre, en 2002. Série dérivée d’Hellboy, elle débute lorsque le démon rouge quitte l’organisation gouvernementale pour commencer à vivre ses aventures solitaires. B.P.R.D. donnait ainsi, et enfin, la vedette aux compagnons d’Hellboy -Abe Sapien, Liz Sherman, Kate Corrigan et Roger- tout en introduisant de nouveaux personnages, comme Johann Krauss.

B.P.R.D. - L'Enfer sur terre T2 - Par Mignola, Arcudi, Crook & Harren (trad. Anne Capuron) - Delcourt
L’équipe initiale du B.P.R.D.
© Dark Horse /Delcourt

Si, depuis toujours, Mike Mignola demeure seul maître à bord pour présider au destin d’Hellboy, B.P.R.D. est écrit à quatre mains en collaboration avec John Arcudi [1]. C’est ainsi que les deux comics possèdent aujourd’hui un ton et un traitement bien différents.

Là où Hellboy est devenu au fil du temps de plus en plus onirique, B.P.R.D. s’est concentré sur les répercussions du fantastique, et des monstres, dans le monde réel, avec une focalisation particulière autour de la notion d’équipe et de famille.

Accordant une importance au temps qui passe et au destin de ses personnages, le récit a atteint à plusieurs reprises des points de non-retour. Cependant ces moments portaient uniquement sur les personnages, sur leur destin et leur quête personnelle.

Puis, en 2010, est publié Le Roi de la peur qui marque la fin du cycle du Fléau des grenouilles, débuté en 2002. Ce récit mit en scène une grande bataille mais surtout une série de catastrophes naturelles qui changèrent la face du monde. Plusieurs grandes villes furent détruites et l’apparition de monstres ici ou là devint chose commune, rendant certaines régions inhospitalières aux humains.

Avec le lancement de ce nouveau cycle d’aventures, la série prit un nouveau nom : B.P.R.D. - L’Enfer sur terre, approprié à ce changement d’époque !

Johann, personnage central du tome 2 de L’Enfer sur Terre
© Dark Horse /Delcourt

Le monde a donc changé, mais pas seulement celui de B.P.R.D.. En effet, alors que ces dernières années, Delcourt publiait un unique tome par an de la série (contre deux aux États-Unis), il n’aura fallu attendre que six mois pour avoir la suite de B.P.R.D. - L’Enfer sur terre avec, en prime, une édition proposant des tomes doubles, c’est à dire qui correspondent à deux tomes de l’édition US. Une amélioration notable sachant que sur les 17 tomes que comptent l’édition US de la première série, Delcourt n’en avait publié que 11 ! [2]

Six tomes ont été sauté –tous ceux ne concernant pas le cycle du Fléau des Grenouilles– et malgré cela, la publication de B.P.R.D. en France n’a toujours pas rattrapé son retard. Le point le plus gênant pour le lecteur français demeure l’absence de la trilogie Origine qui narre les premières années du B.P.R.D., au sortir de la Seconde Guerre mondiale. Le personnage de Flocon de Neige y est introduit et présenté. Or, cette dernière est apparue déjà à deux reprises dans les récits publiés en France. Sans connaître son identité et sa nature, ses interventions restent malheureusement le plus souvent obscures pour les lecteurs. Si cela ne gêne pas nécessairement la compréhension générale des histoires, cette situation apparaît néanmoins frustrante pour les amateurs français les plus passionnés de cet univers.

Les routes du sud ne sont plus aussi sûres que jadis !
© Dark Horse /Delcourt

Ce second tome de B.P.R.D. - L’Enfer sur terre, très épais, compile les tomes 3 et 4 de l’édition US et propose trois récits.

Tout d’abord Russie (cinq épisodes) dans lequel Kate et Johann se rendent dans la patrie de Tolstoï pour assister le S.S.S. (l’équivalent russe du B.P.R.D.) dans une affaire de ville habitée par des morts-vivants. Les maîtres-mots de cette aventure sont « manipulation » et « confiance », et la relation entre Kate et Johann n’en sortira pas améliorée.

Suit Le Train du diable (trois épisodes) : une sorte de road movie dans lequel Devon qui a retrouvé Fenix, l’adolescente ayant tiré sur Abe, tente de la ramener au QG, ce qui ne sera pas de tout repos. Un récit orienté vers l’action qui se déroule au Nouveau Mexique, une région désormais très dangereuse.

Enfin, le tome s’achève sur La Longue Mort (trois épisodes) : Johann dirige une équipe qui traque une dangereuse créature en Colombie-Britannique. Il s’agit de la confrontation attendue depuis longtemps entre Johann, Diamio et Daryl le Wendigo. Une histoire très violente et intense qui épargnera peu de monde, et qui se conclut sur un combat visuellement très réussi, mais aussi particulièrement sauvage ! Le dénouement est hélas tragique et amer…

L’horreur ordinaire des agents du B.P.R.D.
© Dark Horse /Delcourt

Une nouvelle fois, ce tome de B.P.R.D. tient ses promesses et accorde une grande place aux personnages, à leur destin, et aux conflits internes. Pour le moment, l’absence d’une intrigue globale n’est pas gênante, surtout que plusieurs pistes annoncent de futurs développements prometteurs (statut d’Abe, rôle de Fenix et résurrection d’un mystérieux personnage). Cependant, le point essentiel de ces histoires demeure bel et bien la disparition de tout esprit d’équipe au sein du B.P.R.D.

Le monde est plongé dans le chaos et le désespoir, tout comme nos héros, et le lecteur avec lui. Il peut néanmoins se réjouir d’une bonne nouvelle : le tome 3 est annoncé pour septembre prochain !

© Dark Horse /Delcourt

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

B.P.R.D. - L’Enfer sur terre T2. Par Mike Mignola, John Arcudi, Tyler Crook & James Harren. Traduction Anne Capuron. Delcourt, collection "Contrebande". Sortie le 16 Avril 2014. 320 pages. 26,55 euros.

Commander cet album chez Amazon ou à la FNAC

[1Pour être plus précis John Arcudi s’occupe essentiellement des aventures du récit principal de B.P.R.D.. Les one-shots et les aventures spéciales sont écrits par d’autres auteurs.

[2Les tomes non publiés en France sont la trilogie Origine (1946, 1947 et 1948), ainsi que War on Frogs, Being Human et Vampire qui compilent différentes aventures et one-shots.

 
Participez à la discussion
1 Message :