Blois : Ouverture de la Maison de la BD

3 février 2015 0 Actualité par Patrice Gentilhomme
  • Trente ans après la création de son festival BD Boum, la ville de Blois verra ce week-end l’ouverture de sa Maison de la BD. Un lieu dédié entièrement au Neuvième Art, qui se veut avant tout ouvert et interactif.

À partir du 9 février, va s’ouvrir à Blois, une Maison de la Bande Dessinée, une institution qui consacre l’ancrage du 9e Art. Ce projet est porté depuis longtemps par le maire Marc Gricourt et l’association BD Boum,organisatrice de l’un des plus importants festivals de France.

Blois : Ouverture de la Maison de la BD

On le sait depuis la création du Festival d’Angoulême : la création d’une institution permanente permet de prolonger l’effet du festival au delà de l’événement et constitue, en retour, une garantie de sa pérénité. Cette idée de montrer qu’il existe une "vie BD" tout au long de l’année s’est d’abord illustrée, comme il se doit pour le "festival citoyen", par des actions pédagogiques auprès des scolaires, des rencontres ou des cafés historiques dans différents lieux de la ville. Il manquait à l’association un endroit permettant de rassembler et de rendre visibles ces actions menées au cours de l’année.

Ce sera désormais chose faite avec cet espace de près de 600 m², bien situé au cœur de la ville et autorisant aussi bien des expositions temporaires que l’accueil de classes ou la présentation de ressources originales. La mise à disposition d’un enseignant de l’Éducation nationale constitue une aide appréciable pour Sébastien Duforestel, responsable pédagogique de BD Boum, afin de développer les actions en direction des publics scolaires.

De son côté, Bruno Genini, directeur de la maison annonce déjà de nombreuses expositions et rendez-vous en tous genres. En consultant le site de l’association, on peut constater qu’un calendrier de rencontres avec des artistes ou des spécialistes du 9e Art est en train de se mettre en place.

La Maison de la BD s’est aussi fixée une autre mission : accueillir des auteurs en résidence. Si cette pratique n’est pas nouvelle, la mise à disposition d’un lieu bien situé au sein de cette structure constitue un confort supplémentaire pour les auteurs intéressés.C’est pourquoi une partie des locaux est réservée pour permettre de favoriser cet accueil.

Avec ce lieu situé non loin du château et des autres lieux culturels de la ville comme le Musée de la Magie ou la Fondation du doute (consacrée à l’Art contemporain), Blois offre une image pluriculturelle, rajeunie, dynamique susceptible d’élargir le public de visiteurs.

Totalement intégrée à la ville de par sa localisation, la Maison de La BD le sera très vite aussi sur d’autres plans. De nombreux partenariats et actions communes nés au cours du festival avec les autres acteurs culturels de la ville, cinémas, salle de concerts ou de spectacles et associations locales, sont amenés à favoriser une dynamique autour de ce nouveau lieu voulu interactif et ouvert par ses fondateurs.

Fidèle à l’esprit qui prévaut au cœur de l’association, la Maison de la BD se veut à la fois un lieu-ressource, un lieu d’accueil, d’exposition et de formation, mais surtout pas un sanctuaire, ni un musée !

La mairie porteuse du projet depuis 2008 a bénéficié des soutiens de la Région, des fonds européens et des ministères de l’éducation nationale ou de la culture afin de mettre en pratique cette idée avec l’ouverture de ce lieu unique qui cultive sa différence sans renier ses valeurs fondatrices : citoyennes, pédagogiques et sociales.

Réunis autour de leur président, l’emblématique Jean-Pierre Baron, les membres de BD Boum entendent inscrire encore un peu plus dans la durée les valeurs et l’esprit qui caractérisent leur démarche efficace depuis plus de trente ans. Placé sous le signe de l’humour et du talent avec une place Jacques Lob, inaugurée lors du dernier festival, l’endroit pourrait très vite devenir un rendez-vous permanent et convivial pour tous les amateurs et les professionnels de la région et au-delà à moins d’une heure de Paris.

(par Patrice Gentilhomme)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.