Charlie Hebdo s’attaque à une biographie de Mahomet

2 janvier 2013 11 commentaires
  • C'est aujourd'hui que "Charlie Hebdo" publie le premier tome d'une "Biographie de Mahomet" dessinée par Charb et co-signée par la journaliste Franco-marocaine Zineb El Rhazoui. Une provocation de plus du célèbre hebdomadaire anticlérical qui a déjà payé par un attentat ses saillies contre les extrémistes islamiques.

Vous avez remarqué ? Aujourd’hui, imams et rabbins portent la barbe alors qu’au XIXe Siècle, les grandes figures de la République laïque étaient barbus : Gambetta, Jules Grevy, Jules Ferry, Victor Hugo, Jean Jaurès... alors que leurs opposants les papes, les Bourbons ou encore Bonaparte étaient glabres. La barbe était alors le signe distinctif de l’opposition au césarisme. Est-ce pour cela que Charb se laisse pousser une barbe naissante ?

Il est en tout cas l’auteur d’une BD qui va faire parler d’elle, une fois de plus : La Vie de Mahomet, où le célèbre prophète prend le teint jaune et la mimique contrite dont le caricaturiste affuble habituellement ses personnages. C’est évidemment une provocation : on connaît déjà la position des extrémistes islamiques sur la représentation du prophète, interdite selon eux par la religion, et sur leur manque d’humour : elle a coûté déjà un attentat à l’hebdomadaire satirique du mercredi.

"À qui appartient Mahomet ? interroge Charb. À tout le monde. Il est le prophète des musulmans, certes, mais pour d’autres il est un personnage historique ou bien une légende. On peut caricaturer Mahomet comme on caricature Jésus, Napoléon ou Zorro. Lorsqu’on caricature Mahomet dans Charlie, on caricature surtout l’idée que s’en font les extrémistes, ou bien on se sert de Mahomet pour l’opposer aux musulmans radicaux. Dans tous les cas, c’est la vision des fous de Dieu qui détermine notre façon d’envisager Mahomet. Il faut dire la vérité : on ne connaît pas Mahomet. En Occident, tout le monde peut citer des épisodes de la vie de Jésus, mais qui peut citer un épisode de la vie de Mahomet ? Est-ce normal dans un pays comme la France, où l’islam est présenté comme la deuxième religion ?"

Effectivement, cette interdiction de la caricature qui nous est imposée par des extrémistes religieux (et ils ne sont pas que musulmans : les catholiques aussi se sont opposés aux caricatures de Charlie Hebdo à maintes reprises) tire toute la société dans une direction qui anesthésie le sens critique. Le "politiquement correct" qui affecte aujourd’hui l’expression culturelle (on se souvient de la récente affaire "Tintin au Congo") ressort de la même logique.

Une banalisation nécessaire

Charlie Hebdo s'attaque à une biographie de Mahomet
Dessinateur anticlérical, Charb s’attaque à toutes les religions

Faut-il dès lors accepter ces provocations répétées ? Oui, cent fois oui. Car ce qui est anormal, c’est la censure, l’atteinte à la liberté. Le jour où il sera normal de caricaturer Mahomet comme il est normal de caricaturer un curé, un rabbin, Bouddha ou Jésus, où l’Islam cessera d’être stigmatisée comme une religion intolérante en raison même des preuves quotidiennes d’intolérance exprimées par la minorité de ses activistes (manifestations, autodafés, menaces, attentats,...), le jour où les caricaturistes pourront s’exprimer en terre d’Islam sans risquer des poursuites ou des atteintes contre leur personne, en clair, lorsque dans ces pays la liberté sera devenue une chose banale, alors ce genre de publication aura perdu son principal attrait.

Reste le versant pédagogique car, sous des dehors un peu provocs, il y a la volonté de nous faire découvrir une culture qui nous effraie car nous ne la connaissons pas : "Nous avons mis en images la vie de Mahomet telle que l’ont racontée les chroniqueurs musulmans" affirme Charb. Ce n’est déjà pas si mal, même si l’on ne croit pas qu’il soit "sans aucun humour ajouté" et si l’on trouve douteux le slogan qui fait de cet album un livre "parfaitement halal…"

Charlie Hebdo ne fait pas toujours dans la finesse...

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
11 Messages :
  • la définition de la bassesse c’est charlie hebdo

    Répondre à ce message

    • Répondu par mmarvinbear le 2 janvier 2013 à  14:22 :

      Juger sans connaître, c’est faire preuve d’intégrisme.

      Répondre à ce message

  • l’islam est l’unique religion accepté par DIEU après la venue du prophète et son méssager Mohamed que le salut de dieu soit sur lui

    charlie hebdo est un chiffon , une merde , ces journalistes ont un niveau médiocre , ils représentent , le mal, la médiocrité , l’analphabétisme cru , l’ignorance , la bettise humaine, l’irresponsabilité , la provocation gratuite , .........

    Répondre à ce message

    • Répondu par mmarvinbear le 2 janvier 2013 à  14:21 :

      " ils représentent , le mal, la médiocrité , l’analphabétisme cru , l’ignorance , la bettise humaine, l’irresponsabilité , la provocation gratuite "

      C’est une bonne définition de l’intégrisme religieux qui détruit les Bouddhas afghans pré-islamiques, les tombes de musulmans de Gao et de Tombouctou, qui enferme les femmes dans des carcans de lin et qui dénient aux filles le droit de lire et d’écrire pour en faire de purs objets à la disposition de tout un chacun selon son bon plaisir.

      Le vrai croyant musulman lit le Coran et en suit les préceptes. Il ne tente pas de calquer sa vie et celle des autres sur un mode de vie dépassé et inadapté.

      Répondre à ce message

    • Répondu par Yaneck Chareyre le 2 janvier 2013 à  14:23 :

      Ah, c’est bon de donner raison à l’auteur de cet article en faisant la démonstration de votre intolérance...

      Répondre à ce message

    • Répondu par Parny le 2 janvier 2013 à  22:02 :

      J’ai une mauvaise nouvelle pour vous : dieu n’existe pas.

      Répondre à ce message

      • Répondu le 2 janvier 2013 à  22:37 :

        Mais si, Dieu existe puisque l’homme l’a créé.

        Répondre à ce message

  • une biographie en Bd = niveau de charlie hebdo

    Répondre à ce message

    • Répondu par mmarvinbear le 2 janvier 2013 à  14:23 :

      Qu’est-ce qui est le plus juste et moral dites moi ?

      Une biographie illustrée mais correcte ou une écrite mais fausse ?

      Répondre à ce message

  • Juste au moment ou Charlie Hebdo est condamné dans l’affaire Siné les voilà qui sortent ça. Surement un coup de buzz pour payer ce qu’ils doivent désormais à Siné.

    Répondre à ce message

    • Répondu par Valerie le 5 janvier 2013 à  16:56 :

      La condamnation pour le licenciement abusif de Siné (abusif selon le jugement..., personnellement je suis assez heureuse que ce con ait été dégagé de Charlie) date d’une semaine ou deux, la BD est paru dans les kiosques il y a trois jours. C’est vrai que Charb dessine assez rapidement, mais faut pas exagérer. Sinon, sur le fond, les religions ça me gave et franchement une BD sur Mahomet, ça me parlait pas vraiment, mais je pense que je vais quand même faire l’effort d’aller au kiosque du coin pour acheter ce collector qui fait tellement réagir. Je le mettrais dans ma bibliothèque à coté de tous les autres livres qui ont un jour été condamné par telle ou telle chapelle.

      Une dernière petite chose... dieu existe, le père noël existe, mais passé un certain age, il faudrait peut-être mettre au placard sa pensé magique et ouvrir son esprit au monde infiniment plus vaste et complexe que notre désir d’être récompensé et sauvé.

      Répondre à ce message