Comès d’Ombre et de Silence : un livre et une exposition à Bruxelles

20 octobre 2020 0 commentaire
  • Cela fait sept ans que Didier Comès a quitté l’univers du neuvième art. Un art dont il fut, et reste, un des acteurs majeurs, ainsi que le prouve le livre et l’exposition orchestrés par Thierry Bellefroid.

Comès d'Ombre et de Silence : un livre et une exposition à BruxellesLe livre de Thierry Bellefroid n’est nullement le catalogue de l’exposition qu’il a mise en scène avec la Fondation Roi Baudouin, même si l’intitulé en est semblable. C’est une biographie de Didier Comès, un suivi, pratiquement pas à pas , de toute l’évolution de sa carrière et de sa vie, de tout ce qui l’a emmené au fil des années à devenir l’artiste emblématique d’une narration en dehors des normes habituelles de la bande dessinée.

De façon à la fois très érudite et parfaitement lisible, Thierry Bellefroid s’attache à nous faire connaître l’homme qu’il a côtoyé. Aucun artiste, il est vrai, ne peut se résumer au seul apogée de sa carrière, et c’est aussi le cas, bien évidemment, avec Comès. Il est dès lors intéressant et passionnant de découvrir l’existence de Didier Comès, né pendant la seconde guerre mondiale dans un village annexé par l’Allemagne nazie. De voir que son enfance, tout comme plus tard les rencontres qui furent les siennes, à savoir celles de l’amitié, de l’admiration et de l’amour, de comprendre que tout cela a fait de lui un être qui a pris le temps de construire pleinement, afin de mieux se faire découvrir. C’est cet auteur de seulement onze livres que Thierry Bellefroid nous fait connaître, de l’intérieur, avec une iconographie mettant en lumière, ou plutôt en ombre et en silence, l’évolution lente et mûrie qui fut celle de l’auteur de l’essentiel Silence !

Ce livre ne manque vraiment pas d’intérêt, pour les amoureux de la bande dessinée, sans doute, mais aussi pour tous ceux qui apprécient un dessin aux incontestables fulgurances.

L’exposition Comès

Mais pour tous ceux-là, une visite au Musée Belvue à Bruxelles s’impose avant le 3 janvier 2021. C’est là, en effet, au numéro 7 de la place des Palais, un immeuble collant au Palais royal, que se tient une exposition consacrée à Comès, une exposition qui a le mérite d’être à la fois très simple d’accès et extrêmement intéressante pour le plaisir d’y découvrir des dizaines d’originaux de cet artiste complet.

Trois salles y illustrent symboliquement ce que fut sa carrière, ce que furent ses narrations ; en particulier son travail sur la lumière, sur l’envers de la lumière, sur le silence utilisé comme outil narratif complet. Ce que furent aussi ses influences et ses compagnonnages dans le monde de la bande dessinée.

Dans l’Histoire de cet art qu’on dit neuvième et qui se révèle aujourd’hui d’un éclectisme fabuleux, il a fallu des pionniers, des explorateurs. Il y eut ainsi le terreau extraordinaire de la revue (A Suivre), avec entre autres Pratt, Munoz et Schuiten. Et il y eut l’éclosion de Didier Comès, arrivé dans cette revue, au faîte de son talent, de ses aspirations et de ses inspirations.

C’est ce que Thierry Bellefroid nous permet de découvrir, ou de redécouvrir, à la fois dans son livre et dans cette exposition dont il est le commissaire.

(par Jacques Schraûwen)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Comès d’Ombre et de Silence - par Thierry Bellefroid - Casterman - 144 pages – Juin 2020

Exposition au Musée Belvue à 1000 Bruxelles, Place des Palais 7, jusqu’au 3 janvier 2021

Les photos de l’exposition sont de Jo Exelmans. © Musée Belvue

Lire également une autre chronique d’ActuaBD concernant Didier Comès

  Un commentaire ?