Comment c’était avant - par Dupuy & Berberian - Albin Michel Jeunesse

17 octobre 2007 0 commentaire
  • Voulez-vous faire découvrir à vos enfants comment le pays a pu évoluer sur près d'un siècle? Ce bel album illustré propose une balade dans un passé recréé par le trait évocateur de Dupuy & Berberian.

Voici un projet qui devrait susciter de fructueux échanges entre enfants et parents : suivant trois thèmes (la rue, la maison et la campagne) sont proposées des doubles pages recréant en détail l’environnement de la vie de nos concitoyens en quatre dates (1920, 1950, 1970 et 2000). Le point de vue reste le même (un coin de rue, une vue en coupe d’une maison, un paysage montrant une ferme et les champs l’entourant), ce qui permet la comparaison.

S’il ne s’agit donc pas de bande dessinée, la densité du travail d’illustration de Dupuy & Berberian fait naître sous nos yeux une multitude de petites histoires qui ne demandent qu’à exciter l’imagination du jeune lecteur (en particulier dans les scènes de rues, qui comportent une cinquantaine de personnages chacunes). La précision des détails technologiques, vestimentaires ou architecturaux pourrait elle aussi être le prétexte à des discussions en famille, ou même servir de support à un travail à l’école primaire.

Comment c'était avant - par Dupuy & Berberian - Albin Michel Jeunesse

Les courts textes qui s’intercalent entre les douze doubles pages apportent des informations précieuses quant à la chronologie des événements (savez-vous quand est apparu le premier feu rouge ? vous rappelez-vous combien de minutes de musique par face pouvait contenir un 33 tours ?), et il est d’ailleurs dommage que l’auteur de ces textes ne soit pas indiqué sur la couverture (il s’agit semble-t-il de Bernard Collumeau, professeur d’histoire et de géographie).

Si l’on peut douter de la véracité du "C’était mieux avant", on peut néanmoins trouver un grand intérêt à s’interroger sur "Comment c’était avant". Ce très agréable album devrait rassembler adultes et enfants autour de cette question et du superbe travail du duo Dupuy & Berberian.

(par François Peneaud)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?