Fabrice Giger est de retour aux Humanoïdes Associés

17 octobre 2007 3 commentaires
  • [En septembre 2004->1754], nous vous annoncions que le producteur [Pierre Spengler->3949] avait racheté les Humanoïdes Associés. La société appartenait majoritairement, jusque là, à {{Fabrice Giger}}. Celui-ci vient de faire son retour au sein des Humanos en tant que consultant.

La rumeur circulait depuis quelques semaines. Mais un blog officialise son arrivée. Pierre Spengler a demandé à Fabrice Giger de remplir une mission durant quelques mois. L’ancien propriétaire des Humanoïdes Associés a créé un blog, intitulé le « blog de Giger », qu’il met à jour régulièrement depuis le 27 septembre dernier. Même si Josiane Fernez tient toujours le gouvernail des Humanoïdes Associés, le consultant Fabrice Giger souhaite communiquer « sur l’entreprise, ses difficultés, ses projets, etc ».

Il est vrai que la société traverse une crise financière depuis de nombreux mois, et il est temps de réinstaurer la confiance ! L’ancien propriétaire y aborde, non sans humour, la crise : « durant les presque quinze années au cours desquelles je me suis occupé des Humanos, ils n’ont jamais fait faillite. Il faut croire que c’est ce qui justifie ma présence ici. Touchez ma bosse, Monseigneur ». Giger sera-t-il l’homme providentiel qui porte chance à la maison d’édition ? L’avenir nous le dira...

Fabrice Giger revient également sur la diffusion du catalogue des Humanos par Delsol à partir de janvier 2008, et se risque même à une pointe d’humour, un peu déplacé, en annonçant faussement « un nouveau Bilal aux Humanos ». Pas sûr que tous les auteurs apprécieront que l’on blague avec ce qui pourrait être un ballon d’oxygène pour une maison d’édition en situation délicate. Enfin soit …

Giger annonce la création d’un comité de réflexion avec « deux ou trois » auteurs, dont François Boucq et Julien Blondel (représentant le Syndicat BD). Il confirme également que les Humanos vont « réduire le programme pour renforcer la maison ». Certaines séries vont être cédées à d’autres éditeurs en concertation avec les auteurs. Fabrice Giger confie : « Les motivations de cette démarche sont soit strictement économiques ou alors, malgré leurs qualités, ces titres sont trop loin de notre ligne éditoriale de 2008. ».

Les Humanoïdes Associés ont choisi de communiquer de manière franche et régulière sur les secousses que traversent la maison d’édition. Sans fausse pudeur également ! Une initiative assez rare, qui mérite d’être encouragée. Espérons que cela rétablira la confiance entre les différents protagonistes du dossier.

(par Nicolas Anspach)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
3 Messages :