Cruelle Joëlle T1 – Par Davide Cali & Ninie – Sarbacane

16 décembre 2010 1 commentaire
  • Repris dans la sélection jeunesse du prochain Festival d’Angoulême, l’album {Cruelle Joëlle} s’inscrit dans un registre « gothique for kids » assez réussi.

À la société Trépas, on élit l’employé du mois. Alors pour gagner ses galons, il s’agit de bien remplir son carnet mortuaire. Car (la bien nommée) Madame Lamort est une des opératrices de Trépas, qui délivre des cartes noires pour passer l’arme à gauche… Les temps sont durs pour les employés de la multinationale : à force de progrès médicaux, de sécurité routière et d’essor des salles de fitness, les gens d’Europe ne meurent plus. Mais Madame Lamort a dans le viseur une victime trois étoiles. Seul problème : il s’agit du seul ami de sa fille Joëlle…

Cruelle Joëlle T1 – Par Davide Cali & Ninie – Sarbacane
Un extrait de "Cruelle Joëlle"
© Davide Cali - Ninie - Sarbacane

Cruelle Joëlle, cousine française d’Emily the Strange, est une petite fille au caractère bien trempé et au sourire en coin, qui se révèle finalement bien plus mature que sa mère. Pour son premier album, Ninie, sur un scénario de Davide Cali, réussit une belle comédie, dont le style fantasque rappelle la folie douce des séries Nini Patalo et Eddy Milveux de Lisa Mandel. Un gage de qualité.

(par Morgan Di Salvia)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
1 Message :