Darwyn Cooke, une "Ligne Claire" du Comic Book

17 mai 2016 1 commentaire
  • Le dessinateur canadien Darwyn Cooke est décédé vendredi dernier à l'âge de 53 ans. Graphiste de formation, passé par l'école du dessin animé, il avait développé un dessin stylé, élégant, singulier, référentiel.
Darwyn Cooke, une "Ligne Claire" du Comic Book
Sa série Parker d’après l’oeuvre de Donald Westlake a fait l’objet de quatre volumes chez Dargaud

Né en 1962 à Toronto au Canada, Darwyn Cooke avait commencé à publier ses premières bandes dessinées en 1985, mais son souci de la perfection n’était pas adapté à la dynamique de l’industrie de l’époque : par conséquent, il l’abandonne pendant 15 ans, consacrant son talent au dessin animé sans rester cependant trop éloigné du comics puisqu’il intervient à des titres divers, sur les versions animées de Batman et de Superman, mais aussi sur celle de Men In Black

Wolverine version Darwyn Cooke
© Marvel

Au tournant des années 2000, DC Comics lui prend même un Batman, Batman : Ego, qu’il avait proposé sans succès des années plus tôt. Il faut dire que son dessin s’est affiné. Son travail de storyboarder pour l’animation lui a permis de profiler son encrage avec plus de clarté, de lui donner un achèvement, un raffinement d’une grande élégance qui est sa marque de fabrique.

Délicieusement vintage, son dessin est référentiel comme celui de Dave Stevens ou d’Yves Chaland dans un autre registre.

"New Frontier" (2004) et ses couvertures très graphiques
© DC Comics

On pourrait même lui trouver un cousinage avec celui de l’Espagnol Daniel Torrès, tant sa "Ligne Claire" évoque les graphismes des publicités et des dessins animés de ces années où ces médias de masse employaient des stylistes formés à l’école des arts décoratifs et du Bauhaus.

Son essai de comics sur Batman fait mouche et bientôt l’industrie lui confie d’autres "licences" : X-Force, Wolverine, Spider-Man, le remarquable Catwoman qu’il réalise sur un scénario d’Ed Brubaker, etc.

Sa mini-série DC : The New Frontier (2004) se signale par des couvertures très esthétiques à la Saul Bass, tandis que son Superman Confidential (2006) lui vaut un Joe Shuster Award.

On signalera aussi son anthologie Solo, où il n’hésite pas à expérimenter dans des voies finalement très européennes. En 2012, il travaille sur Before Watchmen à la fois comme dessinateur et comme scénariste. On lui doit aussi une version très inspirée du Spirit de Will Eisner.

Atteint par un cancer foudroyant, Darwin a posé définitivement le crayon le vendredi du 14 mai 2016 au matin.

"Superman" version "Ligne Claire"
© DC Comics
Un vol de super-héros par Darwyn Cooke.
© DC Comics
Publiée entre 2004 et 2006, sa mini-série "Solo" expérimente le trait d’une façon inhabituelle dans l’univers du comic book.
© DC Comics

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Participez à la discussion
1 Message :
  • Darwyn Cooke, une "Ligne Claire" du Comic Book
    18 mai 2016 00:14, par Pascal Aggapbi

    Darwyn Cooke était l’un des artistes préférés de beaucoup de fans purs et durs de comics,voire souvent l’artiste préféré,c’est dire.

    C’était un "disciple" de l’école Bruce Timm,avec qui il avait collaboré sur la fameuse série animée Batman des années 90(Timm a glorifié avec bonheur ce style "cartonny" ,délicieusement rétro,inspiré de l’animation) et était aussi un fils spirituel d’Alex Toth.On peut même affirmer sans trop se tromper qu’il avait jeté un oeil sur le travail de Will Eisner.Mais il était surtout Darwyn Cooke pour le plus grand plaisir de ses très nombreux fans et, partageait avec un créateur comme Steve Rude un talent pour remettre au goût du jour l’esthétique fourbie par les dessinateurs de comics d’une certaine époque. Pas passéiste du tout cependant,il réfléchissait profondément au fond et à la forme de ses histoires dessinées,soucieux de se renouveler à chaque nouveau projet,ce qui avait contribué à en faire une figure majeure de ces dernières années.
    Sur son blog http://darwyncooke.blogspot.fr/ ,la famille de Cooke encourage ses fans à faire un don,pourquoi pas, à l’organisation caritative Initiative Hero qui vient en aide aux artistes de comics nécessiteux,souvent des vétérans,notamment pour payer des frais médicaux. Darwyn Cooke était un contributeur régulier de cette organisation et avait proposé à l’enchère pour cette cause un somptueux dessin du Spirit exemplaire de son immense talent : http://www.heroinitiative.org/images/pool/news/jan-09/SPIRITbyDarwyn.jpg

    http://www.heroinitiative.org/newsdetail.asp?n=175&ti=the hero initiative 2009 new york comic con auction

    Une très grosse perte pour les amoureux des comics,vraiment.

    Répondre à ce message