Actualité

Embracer Group absorbe l’éditeur Dark Horse Media !

Par Auxence DELION le 27 décembre 2021                      Lien  
La société de distribution de jeu vidéo suédoise Embracer Group, géante de l'industrie vidéoludique, vient de s'élargir en rachetant l'éditeur de comic books américain Dark Horse, éditeur de sagas comme "Hellboy", "300", "Sin City", "Umbrella Academy"... Les deux univers étaient déjà liés puisque Dark Horse édite plusieurs licences de jeu vidéo en comics ("Mass Effect", "Dragon Age"...), ainsi que des adaptations de sagas de cinéma ou de série TV. Ce rachat devrait ainsi permettre à la compagnie suédoise de tabler sur de nombreux projets transmédias, profitant de 40 ans d'expérience de Dark Horse Comics et plus de 300 licences disponibles.

Embracer Group (anciennement Nordic Games Publishing AB et THQ Nordic AB) a fait une véritable OPA sur la pop culture en s’offrant Dark Horse, pilier du comics de super-héros alternatif depuis 1986. La maison d’édition a vu des talents comme Mike Mignola ou Frank Miller s’épanouir en ses murs, cédant les droits de nombreuses adaptations de ses comics à succès en films (Hellboy, trois fois au cinéma, mais aussi Sin City, 300, The Mask, Mystery Men...) ou en séries télévisées, tel Umbrella Academy produit par Netflix depuis 2019.

Embracer Group absorbe l'éditeur Dark Horse Media !
"Hellboy", série-phare de Dark Horse : ce rachat pourra-t-il rattraper le catastrophique dernier film ?
© Mike Mignola/Dark Horse France

L’éditeur a ainsi accès à un large panel d’univers qu’il va pouvoir adapter en jeux vidéo, jeux de société (Embracer Group a aussi racheté Asmodee, acteur français majeur du jeu de société, le 17 décembre), films, séries, etc. Une stratégie de croissance externe à l’international dans des secteurs transverses que la firme a démarrée à partir de 2011, rachetant, par le biais de dix groupes opérationnels, différents studios comme l’éditeur de jeu vidéo américain Saber Interactive en février 2020, 4A Games, New World Interactive, Palindrome Interactive, Rare Earth Games, Vermila Studios, Pow Wow Entertainment, DECA Games en août 2020 et Gearbox Software, Easybrain et Aspyr Media en février 2021.

Dark Horse n’est donc que le dernier en date d’une longue série d’acquisitions, 10e dans la liste plus exactement, d’une société qui a bien l’intention de faire de l’ombre à Marvel et DC et à ses homologues vidéoludiques. Dans un récent rapport financier, le PDG d’Embracer Group a d’ailleurs déclaré que 25 jeux vidéo catégorisés AAA -c’est-à-dire avec un budget de développement et de promotion massif- devraient être lancés au cours des cinq prochaines années. Dark Horse, quant à lui, a plus de 40 projets en développement pour Netflix, Amazon, Syfy, Sony, MGM, Universal et Warner Media. Bonne pioche, donc.

Une expansion tentaculaire digne de celle du Chinois Tencent, alors que dans le même temps l’éditeur suédois annonçait le rachat d’autres sociétés multimédias : Perfect World Entertainment, DIGIC, Shiver Entertainment et Spotfilm Networx. Qui sera le suivant à se faire « embrasser » ?

Le logo de la firme suédoise créée en 1988 à Karlstad, société-mère de 86 studios de jeux vidéos !
© Embracer Group

(par Auxence DELION)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN :

En médaillon : © Dark Horse Comics

Dark Horse Comics 🛒 Acheter 📖 Feuilleter
 
Participez à la discussion
1 Message :
PAR Auxence DELION  
A LIRE AUSSI  
Actualité  
Derniers commentaires  
Abonnement ne pouvait pas être enregistré. Essayez à nouveau.
Abonnement newsletter confirmé.

Newsletter ActuaBD