"Esther et ses amis" : la sociologie absurde de Kim Duchateau

2 mai 2019 0 commentaire
  • Paru le 24 avril dernier chez Fluide Glacial, Esther et ses amis introduit pour la première fois en France la jeune et belle Esther du Flamand Kim Duchateau. Cette série, née en 2001 et qui compte déjà 15 tomes en Flandre, n’avait jamais dépassé la frontière linguistique de la Flandre. Avec cet album, Fluide Glacial contribue à la diffusion d'un humour absurde qui, à l'instar de celui d'Herr Seele ou de Kamagurka, confine au surréalisme.

Esther et ses amis ne représente pas pour autant la première incursion des planches de Kim Duchateau en francophonie : L’Écho des savanes en avait déjà publié un certain nombre en 2004, de même que l’autre série-phare de Kim, Aldegonne, sans pour autant faire l’objet d’une publication en albums.

"Esther et ses amis" : la sociologie absurde de Kim Duchateau
© Fluide Glacial/Kim

Esther Verkest est une jeune femme drôle, délurée et diablement sexy, éprise de liberté et dotée d’un fort caractère. Duchateau la met en scène au sein de gags chaque fois plus absurdes où interviennent une ribambelle de personnages tout aussi frappadingues. Allant du gnome à la censure à l’occasion de certaines scènes de sexe, le dessinateur ne se refuse rien et étire ses idées jusqu’à la limite de la rupture. Jouant de sa féminité autant qu’elle la subit, Esther est un personnage marquant qui vient compléter après Lambique et Sidonie (Willy Vandersteen), Néron (Marc Sleen), Bert van der Slagmulders (Kamagurka), Cow Boy Henk (Herr Seele & Kamagurka) ou Urbanus (Willy Linthout) ou Dickie (Pieter de Poortere), l’incroyable galerie de personnages décalés de la BD flamande qui ont tous connus une traduction dans la langue de Molière. Bienvenue au club !

© Fluide Glacial/Kim

(par Thomas FIGUERES)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

  Un commentaire ?