Un magistrat dans l’Empire du Milieu : le Juge Ti enquête...

1er mai 2019 0 commentaire
  • Le retour du juge Ti en bande dessinée, plus de 50 ans après une première adaptation, inachevée, dans le Journal de Spirou, voilà une belle surprise, toute en malice, en sagesse... et en action !

Les plus célèbres enquêteurs du polar ont presque tous leur adaptation, le phénomène n’est pas nouveau, et il s’est même amplifié depuis une vingtaine d’années.

Pilier inaugural de la collection de romans policiers historiques « Grands détectives » des éditions 10/18, avec le Frère Cadfael d’Ellis Peters, ou plus récemment le Nicolas Le Floch de Jean-François Parot, les enquêtes du Juge Ti, de Robert Van Gulik, ont été mises en images dès 1965, par Frits Kloezeman, pour une histoire inédite de 28 pages, publiée en 1967 dans les numéros 1518 à 1528 de Spirou.

Le personnage de Van Gulik, mort cette même année 1967, avait été repris par Frédéric Lenormand en 2004, et il s’agit bien, cette fois, avec ce retour sous la bannière des éditions Robinson, d’une adaptation d’un des romans de cette reprise : L’Énigme du Dragon d’or. Il s’agit d’ailleurs du tout-dernier titre de la série, le vingtième, paru en 2014.

Un magistrat dans l’Empire du Milieu

Le juge Ti, dans la Chine du VIIe siècle, est appelé cette fois pour résoudre l’étrange meurtre d’une prostituée, en pleine fête traditionnelle des fleurs. Pas spécialement motivé par cette enquête, Ti se voit défié par son épouse qui a assisté à la mort de la jeune femme : « Tout bon magistrat saura bien résoudre cette affaire en un tour de cuiller à pot... » Et le Juge Ti de convoquer son trio d’assistants de choc pour élucider cette affaire qui mêle sagacité, humour et action…

Un magistrat dans l'Empire du Milieu : le Juge Ti enquête...
© Lenormand, Vervisch et Robinson, 2019

C’est un vrai plaisir que de découvrir l’univers du célèbre juge sous les pinceaux de Frédéric Vervisch : ses personnages sont tout en rondeur ou courbes douces, et se fondent bien dans des décors feutrés, aux couleurs plutôt pastel, où se trament tout de même de sacrés complots dans l’ombre !

Son Juge Ti traverse tout cela avec une sérénité et une force de persuasion qui fait craquer les plus roublards. Et quand il faut passer à l’action, ses assistants sont là, par exemple, pour intervenir dans les bains publics… avec le tact d’un éléphant dans un magasin de porcelaine.

C’est une autre marque de fabrique de la série : un humour, ici très visuel et spectaculaire, souvent directement issu de l’esprit des romans de Frédéric Lenormand. Celui-ci le dit d’ailleurs sans ambages : « L’humour de Frédéric Vervisch répond à la causticité de mon texte, à tel point qu’on ne pourrait dire si c’est l’auteur qui a dessiné l’album ou le dessinateur qui l’a écrit  ». Une osmose parfaite dans le duo, donc, et cela se ressent, pour cette première qui est une belle réussite.

(par Fred PRILLEUX)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Une Enquête du Juge Ti – T. 1 : L’Énigme du Dragon d’Or – Par Frédéric Lenormand et Frédéric Vervisch – Robinson - 48 pages couleurs – 22 x 29 cm - 11 ,95 € - Sortie 10 avril 2019

  Un commentaire ?