Exposition "Tibet dans tous ses états" (Bruxelles)

18 avril 2007 0 commentaire
  • Exposition

Du 18 avril au 21 septembre 2007 à la Fondation Raymond Leblanc
Tibet dans tous ses états

Fort d’une carrière longue de plus d’un demi-siècle au sein du Lombard, le père de Chick Bill (68 albums édités au Lombard !) et de Ric Hochet (73 albums édités également au Lombard) a participé à toutes les entreprises lancées par Raymond Leblanc : les Editions du Lombard, le journal « Tintin », l’agence de publicité Publiart et les studios d’animation Belvision. C’est pourquoi la Fondation Raymond Leblanc retrace le parcours de ce fidèle auteur, grande figure de la bande dessinée franco-belge.

Lorsqu’en 1950, Tibet décide d’aller frapper à la porte des Editions du Lombard, il est tout de suite engagé ! Mais les débuts ne sont pas toujours roses… Il alterne projets avortés, images multiples et variées, planches techniques, illustrations de contes, quelques planches… mais pas de série régulière. Jusqu’à ce que, l’année de ses 20 ans, Tibet imagine ce qui allait devenir la série Chick Bill. Si, en 1955, ce remuant cow-boy devient enfin un héros récurrent du « journal des jeunes de 7 à 77 ans », Tibet ne va pas pour autant abandonner de plus modestes projets, notamment avec Greg, Goscinny et… André-Paul Duchâteau. En 1955, amis déjà de longue date, tous deux imaginent un adolescent vendeur de journaux nommé Ric Hochet. Après la rubrique de plus en plus populaire Relevez le Gant, l’éditeur Raymond Leblanc les incite à faire une série à suivre. En 1961, l’un scénarise et l’autre dessine Signé Caméléon, le premier grand épisode de la série Ric Hochet … Il sera suivi de plus de 70 autres à ce jour !

A côté de tous ces projets parfois inédits, ces planches exceptionnelles, l’exposition rappellera également Le Club des Peur-de-Rien , les nombreuses irruptions de Globul le Martien dans le journal « Tintin » et toutes les anecdotes liées à l’aventure artistique de Tibet… qui, histoire encore peu connue du grand public, eut également un passage dans le « Petit guide du soldat de l’Armée de l’Air » !

L’exposition n’oubliera pas non plus le jardin secret de notre prolifique auteur : la caricature ! Au début des années 1970, croquant des vedettes du cinéma, de la BD, du sport et du spectacle, Tibet a produit sa fameuse Tibetière qui lui a valu de participer à nombre d’émissions de télé. Il n’est pas rare non plus de rencontrer au détour des aventures de ses héros, des intervenants dont la physionomie rappelle furieusement celle de personnalités connues de tous... ou de son entourage.

Une rétrospective sur Tibet ne peut donc oublier sa personnalité et son humour : souvenirs et photographies d’amitiés inoubliables, dessins d’hommage, cartes postales personnalisées, tout sera présent pour souligner une vie jalonnée de rencontres et de « fureur de rire »… qui cache une enfance douloureuse, comme il nous l’a confié récemment dans son bouleversant recueil de souvenirs Qui fait peur à maman ? Né à Marseille le 29 octobre 1931, Gilbert Gascard, alias Tibet, s’est en effet retrouvé en Belgique à l’âge de 5 ans avec sa mère, ses deux frères et sa sœur. Les trois garçons seront rapidement envoyés en pension où ils feront les quatre cents coups pour oublier leurs conditions de vie parfois difficiles. C’est également à cette époque que Tibet se réfugiera dans le cinéma, la lecture et le dessin.

A travers les différents espaces thématiques de la Fondation Raymond Leblanc, l’exposition illustrera les multiples facettes du talent de cet auteur-dessinateur qui a toujours su allier réussite artistique et intérêt du public.

Du 18 avril au 21 septembre 2007 – ouvert du mercredi au vendredi et le 1er w-e de chaque mois de 12h à 18h, fermé en juillet et jours fériés.

Fondation Raymond Leblanc,
Avenue Paul-Henri Spaak, 7,
1060 Bruxelles
Tel : 02/520 70 09 - Fax : 02/521 70 09
www.fondationrleblanc.be

(par Nicolas Anspach)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?