Flash T3 - Par Francis Manapul & Brian Buccellato - Urban Comics

18 septembre 2015 1 commentaire
  • C’est la guerre dans les cités-joyaux ! Pour lutter contre la horde de gorilles en furie qui sillonnent les rues, Flash n’a d’autres choix de demander de l’aide aux Lascars. Un nouveau tome simple mais efficace.

Alors que nous avions laissé le bolide écarlate ayant forte à faire avec les Lascars en train de commettre le casse du siècle, une pluie de capsules s’abat sur la ville, libérant l’armée de la cité des gorilles menée par Gorilla Grodd, bien décidé de s’emparer de son héritage auto-proclamé : la Force Véloce !

Un troisième tome [1] bourré d’actions, sans temps mort et qui se déroule évidemment à 100 à l’heure ! Pas le temps de se reposer pour Flash qui doit affronter Grodd dans un duel en plusieurs temps, le forçant à confier aux Lascars la mission de protéger la ville et ses habitants.

L’action de cette bataille d’articule donc d’un côté avec Flash, où ses différents combats personnels (enfance, vie amoureuse, devoir de héros et rôle mystique) s’entremêlent et se répondent, de l’autre avec les Lascars qui vont mettre leur talent, bon gré mal gré, au service de la défense de la ville.

Les scènes d’actions se disputent aux moments de bravoure, dans un déferlement de séquences relativement brèves, souvent spectaculaires, qui passent d’une situation à l’autre sans temps mort. Francis Manapul y assure une narration très découpée et maîtrisée, et un graphisme parmi les plus beaux de l’histoire de Flash, grâce notamment aux couleurs de Brian Buccellato, avec une représentation de la vitesse qui scotche littéralement le lecteur !

Flash T3 - Par Francis Manapul & Brian Buccellato - Urban Comics
Qui sera le plus rapide ?
© DC Comics / Urban Comics

Sur le fond, l’ensemble se révèle efficace mais sans surprise, pas de révolution ou de grâce particulière dans le Flash de nos deux compères, mais un savoir-faire et une mise en scène des personnages et de son univers convaincant qui leurs rendent parfaitement justice.

Outre la « Guerre au gorille », l’album se conclut par une histoire sur le Trickster, plus « simple » et directe, qui permet à Barry de démontrer ses qualités de Justicier, et pas simplement celles de sauveur du monde, tout en exploitant de façon intéressante le nouveau contexte mythologique de la série.

Un tome qui s’inscrit dans la lignée des précédents, avec sa narration nerveuse et un brin chaotique, brassant beaucoup de personnages et de mini-intrigues. Une série efficace qui fait honneur au personnage et se lit vite et bien !

Les Lascars protégeant la population de l’armée de gorilles
© DC Comics / Urban Comics

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Flash T3. Par Francis Manapul (scénario & dessin), Brian Buccellato (scénario & couleur) & Collectif (dessin). Traduction Alex Nikolavitch. Urban Comics, collection "DC Renaissance". Sortie le 28 août 2015. 157 pages. 15,00 euros.

Commander cet album chez Amazon ou à la FNAC

Flash sur ActuaBD :
- Lire la chronique du tome 1,
- Lire la chronique du tome 2,
- Lire la chronique de Flash Anthologie.

[1Les épisodes contenus dans Flash T3 : Guerre au gorille sont :
- The Flash #13-19 (octobre 2012 à avril 2013).

 
Participez à la discussion
1 Message :