Furioso - Par Lorenzo Chiavini - Futuropolis

13 août 2012 0 Albums par David TAUGIS
Éditeur : Futuropolis
  • Les guerres de religion, mode tragi-comique. On retrouve dans cette œuvre étonnante une filiation avec {La Sainte Trinité}, paru chez le même éditeur. Ou comment le hasard et la nécessité créent et défont les héros.

Un archevêque agonisant est sommé de déclarer la guerre sainte, au temps des Croisades. Un geste maladroit du vieillard blesse un jeune vendeur de mort-aux-rats perdu dans la foule des badauds. Il devient l’élu...

Loin de là, les Musulmans ont désigné un guerrier solitaire et totalement noyé de culpabilité comme porte-drapeau. Entre les deux parties, la guerre commence bien avant le fracas des lances. Rumeurs, présages, observations hasardeuses : il faut montrer qui doit gagner, sans l’ombre d’un doute.

Armé de son trait anguleux et géométrique, quelque part entre Le Gall et Spiessert, Chiavini reste constamment à distance de son sujet, avec une élégance qui le dégage à la fois de la BD historique et du manifeste militant. Ses anti-héros, attachants et lucides, constituent le contrepoint humaniste des puissantes factions belliqueuses, telles qu’elles pouvaient exister au XIIe siècle.

Autre point fort de l’auteur : des rôles féminins d’une éclatante originalité, femmes libres et rebelles, mais aussi menacées et ostracisées.

Autant de qualités qui permettent de conseiller Furioso aussi bien aux zélateurs de Ingmar qu’aux fans de séries historiques estampillées Glénat.

Furioso - Par Lorenzo Chiavini - Futuropolis
©Futuropolis 2012

(par David TAUGIS)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.