Good Morning Little Briar-Rose T1 & T2 - Par Megumi Morino - Akata

18 décembre 2017 0 commentaire
  • Très belle découverte que ce « shôjo manga » qui part d’un banal coup de foudre pour ensuite déployer un étonnant récit sur la peur de l’autre et sur la construction individuelle. Une entrée en matière captivante pour une série prévue en six tomes.

Publiée de 2014 à 2017 dans le magazine Dessert de Kodansha, Good Morning Little Briar-Rose est la première série de Megumi Morino, une jeune auteure qui a débuté sa carrière en 2014 avec un récit en un tome unique, My Fair Neighboor.

Good Morning Little Briar-Rose T1 & T2 - Par Megumi Morino - Akata

La publication de Good Morning Little Briar-Rose a connu un beau succès au Japon, recevant les éloges d’auteurs de renom comme Yoshitoki Oima (A Silent Voice, To Your Eternity), Yuki Suetsugu (Chihayafuru) ou encore Kinoko Nasu (créateur de la saga Fate/).

Auréolée du statut d’auteure avant-gardiste de la nouvelle scène shôjo [1], les attentes envers Megumi Morino sur Good Morning Little Briar-Rose étaient donc importantes… Et inutile de faire durer le suspense : ces deux premiers tomes s’avèrent une réussite, à la hauteur de leur réputation, se jouant des classiques du genre de façon malicieuse.

Tout débute avec Tetsu, un lycéen qui a besoin de gagner rapidement beaucoup d’argent. Il accumule les petits jobs, dont celui d’employé de maison pour une famille fortunée. Leur immense propriété compte une annexe hors périmètre des domestiques, sujette à maintes rumeurs.

© Megumi Morino / Kodansha Ltd.

Tetsu finit par découvrir le secret de cette annexe : la fille unique de la famille, Shizu, y vit en recluse, n’ayant que de très rares contacts avec ses parents. Officiellement, elle vit à l’écart en raison de sa maladie, mais notre héros ne comprend pas tout de suite de quoi il s’agit, trouvant Shizu pleine de vie et en pleine forme physique.

Sans tout révéler et expliquer, disons simplement que Shizu souffre de ce qui apparaît comme un trouble de la personnalité multiple. La « vraie » Shizu se cache derrière différentes personnalités, ce que va découvrir après coup Tetsu, qui va également se rendre compte que la frêle jeune fille peut se révéler parfois inquiétante.

Dans un premier temps, Tetsu prend peur, n’étant absolument pas à l’aise avec ce genre de choses qui le dépassent, mais il se laisse finalement convaincre par la mère de Shizu de s’occuper de sa fille, en échange d’un salaire revu fortement à la hausse. Les deux adolescents débutent alors une étrange relation, entre amitié et travail.

© Megumi Morino / Kodansha Ltd.

Une situation complexe et riche que Megumi Morino développe avec talent, s’amusant dans le premier chapitre de la question romantique pour se concentrer par la suite sur le problème identitaire de son héroïne, mais aussi sur l’histoire de son héros, qui cache un drame.

Le récit s’amuse évidemment à alterner les portraits et les situations liées aux personnalités de Shizu, en traçant un fil autour du manque de naturel de ses deux personnages principaux, de la peur qu’ils s’inspirent par moment l’un à l’autre pour des raisons bien différentes !

Megumi Morino possède un sens graphique et de la narration de premier ordre, faisant de ces premiers tomes une lecture fluide et passionnante, en dépit des nombreuses explications techniques qui le jalonnent.

Le récit joue habilement du mystère de certaines situations, du côté incongru d’autres, et présente pour le moment peu de temps morts. Le fait d’accrocher l’œuvre à une intrigue à tiroirs à l’avantage de maintenir un suspense constant, sans pour autant renier les motifs sentimentaux du shôjo manga.

Assurément l’un des titres de cette fin d’année, vivement conseillé.

© Megumi Morino / Kodansha Ltd.

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Good Morning Little Briar-Rose T1 & T2. Par Megumi Morino. Traduction Miyako Slocombe. Editions Akata. Sortie le 12 octobre 2017 & le 14 décembre 2017. 188 pages & 174 pages. 6,95 euros.

Commander le tome 1 chez Amazon ou à la FNAC

Commander le tome 2 chez Amazon ou à la FNAC

[1Un shôjo manga est un manga destiné aux jeunes filles.

  Un commentaire ?