Guy Lebleu - Allo ! D.M.A, vol. 1 - Par Jean-Michel Charlier & Raymond Poïvet - Sangam - Le Castor astral

19 décembre 2012 0 commentaire
  • Les éditions Sangam republient une pépite cachée de l'histoire du journal de Pilote : Allo! D.M.A. une aventure de Guy Lebleu parue en 1961. Cet album vaut autant pour le document qu'il représente que pour le dossier qui l'accompagne signé Gilles Ratier et Hervé Cannet. Incontournable.

C’est d’abord du Jean-Michel Charlier en grande forme, toujours à la poursuite des secrets de l’histoire.

Ici, le jeune reporter-photographe Guy Lebleu, qui concourt pour le meilleur reportage choisi par l’émission Dix Millions d’Auditeurs (alias D.M.A.) qui passe sur Radio-Luxembourg, photographie par hasard Martin Bormann, (d’ailleurs orthographié par les auteurs avec une coquille : Borman) rien moins que "l’éminence grise du nazisme", "le dauphin d’Hitler", le "criminel de guerre N°1"... "Cela dépasse de loin l’Affaire Eichmann" [1] dit un collègue au jeune journaliste. Évidemment, le dignitaire nazi et sa puissante organisation feront tout pour supprimer ce curieux. L’histoire est entachée d’incohérences, comme cet attentat à la bombe menée contre Bormann, que l’on devine organisée par les services secrets israéliens, et qui consiste à essayer de le supprimer en faisant exploser une bombe dans un avion de ligne [sic] que le criminel nazi devait prendre à Orly, alors que justement l’enlèvement d’Eichmann avait été fait de manière à éviter toute victime collatérale.

Le dessin de Raymond Poïvet, en revanche, tout au lavis, donne un côté réaliste à l’aventure. Il restitue de façon fascinante son époque : costumes, uniformes, décors, voitures... Tout cela est délicieusement Sixties.

Mais cet album vaut aussi par le copieux dossier que Cannet et Ratier, aidés par Dominique Poïvet, introduisent en début de volume. Ce n’est pas compliqué : il est aussi important en pagination que la BD qui l’accompagne. Ratier plonge davantage encore dans la contextualisation de ces pages dans l’œuvre de Charlier tandis que la partie sur Poïvet constitue la première monographie sur cet artiste, truffée de dessins inédits.

Curieusement, la contextualisation de nos spécialistes ne s’intéresse pas à l’histoire racontée par Charlier. Elle parle de Pilote, du lien de cette bande dessinée avec Radio-Luxembourg, mais en aucun cas, à l’exception d’une notice dans une chronologie, du procès Eichmann qui a pourtant lieu à ce moment-là et qui est couvert par Radio-Luxembourg, auquel assistent des personnalités comme la philosophe Hannah Arendt, alors que par ailleurs on tartine copieusement sur le Rock et sur la Guerre Froide...

Rien que pour la perception qu’ont les contemporains de l’affaire, mais aussi dont les commentateurs s’intéressent aussi peu au contenu de l’histoire, cet album mérite d’être acheté.

Guy Lebleu - Allo ! D.M.A, vol. 1 - Par Jean-Michel Charlier & Raymond Poïvet - Sangam - Le Castor astral
Guy Lebleu - Allo ! D.M.A, vol. 1 - Par Jean-Michel Charlier & Raymond Poïvet - Sangam - Le Castor astral

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album chez Amazon

[1Caché depuis 10 ans en Argentine, le criminel nazi Eichmann, organisateur de la "Solution finale" à l’origine de l’assassinat de millions de juifs, avait été enlevé par le Mossad, les services secrets israéliens, et traduit en procès en 1961, au moment où paraît Guy Lebleu. Eichmann a été condamné et pendu en 1962.

  Un commentaire ?