Hélène Boucher, l’étoile filante - Par D.Quella-Guyot et Olivier Dauger - Editions Paquet

1er octobre 2018 0 commentaire
  • Dans les années 1930, la pratique de l’aviation reste une activité réservée aux hommes. Dans ce contexte, l’itinéraire d’une femme comme pilote reste pour le moins original et atypique. Le cas d’Hélène Boucher demeure aujourd’hui encore dans les mémoires, ne serait-ce qu’à travers les rues, stades ou établissements scolaires qui portent son nom en France.

Sa rencontre avec Henri Farbos de l’aéro-club de Mont-de-Marsan, intrigué par la présence de la jeune femme au bord des pistes, sera déterminante dans la destinée de l’aviatrice, qui accumulera records de vitesse et prouesses acrobatiques.

Le 30 novembre 1934, au milieu du salon de l’aviation, la célèbre pilote prend la pose devant un photographe, elle ignore que, quelques heures plus tard, elle va disparaître dans un tragique accident près de l’aérodrome de Guyancourt. Elle sera la première femme à avoir son cercueil exposé aux Invalides.

Volontaire, obstinée, et fascinée dès son plus jeune âge par la vitesse et les machines volantes, elle participera autant à la reconnaissance d’une nouvelle discipline qu’à l’émancipation féminine. C’est cette double vocation que tente de restituer ce nouvel album édité par les éditions Paquet.

Hélène Boucher, l'étoile filante - Par D.Quella-Guyot et Olivier Dauger - Editions Paquet

Dans une biographie sérieuse et de facture plutôt classique, le scénariste Didier Quellat-Guyot nous offre un portrait de femme moderne, élégante et rebelle ! Un rôle bien difficile à tenir à une époque où elles ne disposaient même pas du droit de vote ! Précis et très documenté, le récit est servi par le trait précis et minutieux d’ Olivier Dauger, un pilier de Cockpit, la collection dédiée à l’aviation des éditions Paquet.

Ayant recours à un encrage précis et usant d’une parfaite lisibilité, l’auteur de Zone rouge ou de Ciel de Guerre (chez le même éditeur) réjouira les amateurs d’aviation avec cette adaptation préfacée par Catherine Maunoury, présidente de l’Aéro-Club de France et elle-même double championne de voltige aérienne.

En résumé, une contribution utile pour rappeler la mémoire d’une pionnière de l’aviation un peu tombée dans l’oubli.

(par Patrice Gentilhomme)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Commander ce livre chez Amazon ou à la FNAC

© Illustrations Olivier Dauger – Editions Paquet 2018

  Un commentaire ?