INRI - T2 : La Liste Rouge - Par Convard, Falque & Wachs - Glénat

30 avril 2005 0 commentaire
  • Avec {I.N.R.I}, {{Didier Convard}}, {{Denis Falque}} et {{Pierre Wachs}} nous entraînent dans un prolongement du {Triangle Secret}. Le scénariste a bâti ce cycle de quatre albums en nous contant deux histoires à des époques différentes et qui semblent étrangement liés.

Alors que les cardinaux tentent de cacher la mort du pape au monde, un étrange phénomène se déroule actuellement au Vatican : le corps du Christ, que l’on a retrouvé -dans le plus grand secret- au coeur des forêts d’Orient (Dans la région Champenoise), est en train de revenir à la vie. Un encéphalogramme démontre même qu’une faible activité cérébrale anime la dépouille. Pas de doute possible : les neurones du Christ sont en cours de reconstruction ! En ce 21e siècle, la résurrection de Jésus semble poser quelques problèmes pour l’Eglise et surtout quelques convoitises. Le Christ, alchimiste avant l’heure, détient en effet un terrible secret : celui de la résurrection.

Un cardinal a subit une horrible mutilation lors d’une agression : un homme muni d’une hache lui a coupé une main, afin de récupérer une bague. A l’intérieur de celle-ci se cache un étrange symbole dessiné par le Christ lui-même. Regroupé avec les quatre autres parchemins contenus dans des bagues, ce symbole pourrait se transformer en une formule qui risque de bouleverser la face du monde...

Cette agression, doublée de cette mutilation, rappelle celles qui ont eu lieu en l’an 1108. Un « tueur à la hache » traquait alors les cinq chevaliers revenus de Jérusalem avec le secret de Jésus. L’homme à la hache a appris que ces cinq hommes ont caché les symboles dans des bagues. Il s’est juré de leur trancher la main à tous, et de récupérer les symboles.

Didier Convard reproduit les ingrédients qui ont fait le succès du Triangle Secret : son interprétation personnelle, originale et romancée des fondements du catholicisme est source d’intrigues, de rebondissements et de suspense. Et ce, au travers les siècles.

La partie contemporaine du récit est illustrée par Pierre Wachs (Le Saumon, Poème Rouge). Son style graphique est plus classique que dans ses autres séries, sans doute pour ne pas froisser l’œil du lecteur et susciter une transition agréable avec les planches de Denis Falque. Ce dernier s’en tire plutôt bien pour représenter cette France du douzième siècle. Il parvient à animer ses personnages et donner du relief à ses décors, gommant ainsi son principal défaut sur Le Triangle Secret.

Un récit diablement envoûtant, dont on attend la suite avec impatience pour connaître la réponse à une simple question : comment l’Eglise se comportera-t-elle face à la résurrection du Christ ?

(par Nicolas Anspach)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?