« L’Empreinte de Satan, tome 1 : L’Incrédule » par Ziane et Maingoval

11 septembre 2003 0 commentaire
  • Des catastrophes en série frappent les Etats Unis. Attentat ? Phénomènes naturels ? Ou carrément " l'empreinte de Satan " ? Un scientifique cartésien accompagné d'une troublante demoiselle et de quelques portes flingues sont chargés de l'enquête. Cette nouvelle série de la Collection Bulle Noire connaît l'indifférence, voire le mépris des critiques, ce qui ne l'empêche de trouver un certain écho en librairie.

Nouvelle ambiance pour le jeune scénariste Maingoval, qui doit évoluer un siècle plus loin que celui d’Ada Enigma. Nouvelle ambition aussi, celle de confronter Satan à des sujets brûlants d’actualité, pour ne pas dire explosifs. On aurait aimé, des dialogues plus modernes. On aurait aimé que certaines actions soient mieux développées, alors que d’autres mériteraient d’être allégées. Malgré cela, on ne laisse pas tomber si facilement ce premier volume.

À la palette graphique, Ziane livre son premier album. Il explore le domaine du tout numérique à grand renfort d’effets spéciaux où très peu d’artistes, même confirmés (en dehors de Beltran et Lamquet), osent s’aventurer. Pas étonnant donc d’y voir quelques maladresses que les amateurs de ligne claire ne pardonnent pas. Mais les fans de jeux vidéo, eux y trouvent leur compte.

Puisqu’il faut laisser du temps au temps, espérons donc que ce duo qui attire tout de même un bon nombre de lecteurs, saura corriger le tir et bonifier sa série dès le deuxième tome. C’est tout le malin qu’on leur souhaite !

Pour lire un extrait ou commander l’album

(par Laurent Melikian)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?