Newsletter ActuaBD

Edmond Baudoin : « La Vie » [PODCAST]

  • Ce n’est pas un hasard si le Musée de la bande dessinée d’Angoulême consacre une éblouissante rétrospective en 250 planches et dessins originaux à Edmond Baudoin. Après plus de quatre décennies de création, cet arpenteur du pinceau sensible, pionnier de l’autobiographie dessinée, a légué quelque 8 000 dessins originaux, soit la quasi-totalité de son œuvre, à l’institution charentaise. Un legs, une expo-événement et l'occasion de faire un premier bilan d'étape avec l'auteur.

Quiconque a ouvert de Baudoin est frappé par son trait, ses taches, sa rythmique, son humanité, son lyrisme. Nous ne sommes pas dans une bande dessinée formatée avec des héros voire des super-héros (quoique, parfois...) Nous sommes dans un propos simple, direct, humain, touchant. Qui lui ressemble.

Arrivé presque au crépuscule de sa vie, à 80 ans, il pense profondément qu’après lui, ses œuvres peuvent continuer à vivre. Oh, pas pour lui, ce n’est pas son genre, mais pour les gens dont il parle et qu’il a l’orgueil de faire vivre au-delà de lui-même. C’est pourquoi il n’a pas hésité une seconde à faire ce legs au Musée de la bande dessinée d’Angoulême qui lui consacre en retour une belle et grande exposition rétrospective.

Edmond Baudoin : « La Vie » [PODCAST]
© L. Mélikian

Nous avons rencontré Edmond Baudoin pour l’inauguration de cette exposition Dessiner la Vie, une fabuleuse envolée ordonnée selon le plan de navigation de Thierry Groensteen.

© L. Mélikian

Devant la profusion, nous avons abordé ce grand auteur au charme éternel, d’abord pour évoquer son exceptionnelle donation, mais aussi pour tâcher de dessiner l’envergure de son œuvre riche de plus de cinquante titres. Et nous avons choisi, pour la baliser, de n’en évoquer que quatre d’époques et de registres bien différents.

© L. Mélikian

Voyage au cœur de l’humanité selon Edmond Baudoin.

Couma acò (1991) – Futuropolis
Portrait d’un rustre et modeste grand-père

Nam (1998) – L’Association, collection Patte de mouche
Un petit livre aux grandes ambitions

Les quatre Fleuves avec Fred Vargas (2001) – Viviane Hamy
Une enquête de l’Inspecteur Adamsberg, héros de polar créé par Fred Vargas avec Edmond Baudoin -dont elle fut la compagne- pour modèle.

Le Goût de la Terre (2013) avec Troubs, L’Association
Reportage à quatre mains dans une Colombie minée par la guerre civile

Voir en ligne : Pour visiter "Edmond Baudoin, dessiner la vie"

(par Laurent Melikian)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

L’exposition s’inscrit dans la « Belle Saison d’Edmond Baudoin » qui propose de nombreux événements, en partenariat avec les autres établissements culturels du territoire d’Angoulême, en 2021-2022.
Exposition "Baudoin : dessiner la vie"
Commissariat de l’exposition : Thierry Groensteen
Du 21 octobre 2021-27 juin 2022
Musée de la Cité internationale de la bande dessinée et de l’image
à Angoulême.

ABONNEZ-VOUS À NOS PODCASTS :

- Découvrir sur Spotify
- Découvrir sur Anchor
- Découvrir sur Breaker
- Découvrir sur Google Podcasts
- Découvrir sur Apple Podcasts
- Découvrir sur Pocket Casts
- Découvrir sur Radio Public

 
Newsletter ActuaBD