L’Histoire secrète du géant - Par Matt Kindt (traduction Sidonie Van Den Dries) - Futuropolis

30 mai 2011 0 commentaire
  • Biographie imaginaire d'un homme ne cessant de grandir, cette histoire de géant évoque sur un ton joliment délicat le sort de tous les inadaptés. L'occasion également de vilipender la mentalité américaine et la société du spectacle.

Pas né sous les meilleurs auspices (un père mort à la guerre), Craig Pressgang a au moins une qualité indéniable : il est très grand. Au début, cette taille supérieure créé l’étonnement, l’admiration... jusqu’au moment ou le jeune garçon dépasse tous les records connus. Sa vie devient une attraction mondiale, ses études, son quotidien sont suivis par tout le pays. Et si Craig trouve quand même une petite (c’est le cas de le dire) amie, sa mère s’éloigne de lui. Tout cela pourrait rester supportable, avec un bon métier comme celui que propose discrètement la CIA, mais Craig continue de grandir, et se révèle assez fragile physiquement.

Un fond de page sépia, une narration sensible et très littéraire : L’histoire secrète du géant possède une patte classique qui va bien à cet album . Avec des insertions régulières dans le récit (bribes d’interviews, publicités, documents), ce vertigineux roman graphique avance avec élégance.

L’histoire devient particulièrement poignante au moment où Craig décide de fuir la civilisation, errant d’un paysage sauvage à l’autre, avec l’immensité comme objectif. Le fantastique du thème croise une inspiration poétique nimbée de mélancolie existentielle.
L'Histoire secrète du géant - Par Matt Kindt (traduction Sidonie Van Den Dries) - Futuropolis
Raconté en voix off par la fille du héros, à la recherche de son père, ce bel album a tout d’un conte universel.

Sachez enfin qu’une adaptation au cinéma est dans les cartons, signée Dustin Lance Black, auteur du scénario de Harvey Milk.

(par David TAUGIS)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?