Le journal d’un remplaçant - Martin Vidberg - Delcourt

29 janvier 2007 0
  • La collection Shampooing dirigée par Lewis Trondheim s'enrichit de nouveaux titres et offre à découvrir de nouveaux auteurs. Parmi eux, Martin Vidberg propose un voyage truculent et très réaliste à travers les mésaventures d'un jeune professeur d'école.

Des cours magistraux du professeur Burp de Gotlib ou des facéties de l’élève Ducobu jusqu’à l’extraordinaire succès de la série "les Profs" chez Bamboo, professeurs et instituteurs ont bien souvent fait les beaux jours de la BD d’humour. Il manquait encore un témoignage de l’intérieur du "système", le développement du récit intimiste et autobiographique fournit l’occasion aux éditions Delcourt de publier le quotidien d’un maître d’école en bande dessinée.

L’auteur est de "la maison" : jeune instituteur de moins d’une trentaine d’années, Martin Vidberg est enseignant, ce qui contribue à rendre son témoignage parfaitement crédible tant pour les initiés que pour le moins informé des parents d’élèves. C’est aussi un passionné de BD et un auteur au style très personnel et percutant. Un artiste qui a toute sa place au sein de la remarquable collection Shampooing.

Au fil de cette chronique scolaire, le lecteur selon son statut (prof, parent, ou ancien élève ! ) découvrira (ou retrouvera) dans les différentes anecdotes qui font le quotidien de beaucoup de jeunes enseignants et de leurs élèves, des "tranches de vie", des points de vue, et de nombreux clins d’oeil sur les dysfonctionnements de l’Education Nationale, le tout non dépourvu de vrais moments d’émotion.

Loin des caricatures ou des clichés faciles (fréquents sur ce sujet souvent polémique), l’auteur délivre un discours parfaitement objectif et réaliste pointant les incohérences d’un système qui a bien du mal à répondre autant à la détresse des élèves " à problème" qu’à celle de certains profs !

Classe de neige, conseil de classe, désarroi et solitude du p’tit prof en terre de mission pédagogique...Rien ne nous est épargné dans ce magistral voyage au coeur d’une école qui ne va si bien, mais pas si mal non plus, et dont chaque acteur apparait terriblement humain.
Le graphisme très "kinder surprise" des personnages de Vidberg ne dessert absolument pas son propos mais rend sans doute plus accessible un exercice qui aurait pu être confondu avec un pensum désabusé et corporatiste. L’auteur aime et croit à ce qu’il fait. Avec conviction et talent, il dévoile les différentes facettes d’un univers sur lequel chacun a un avis, sur lequel pas mal de bêtises sont souvent écrites, annoncées et répétées.

La démarche de ce jeune auteur témoigne avec brio de l’évolution des relations école et BD. Celles-ci ne furent pas toujours aussi faciles, il n’y a encore pas si longtemps que ce médium était interdit dans les cours de récré. Au cours de son récit, l’auteur confie travailler en classe à partir de BD (Petit Père Noël contre Docteur méchant [1])... Ce n’est pas la seule raison pour laquelle les élèves de Martin Vidberg ont bien de la chance !

(par Patrice Gentilhomme)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander ce livre sur Internet

[1Petit Père Noël contre Docteur méchant, de Trondheim et Robin aux éditions Dupuis

  Un commentaire ?