Les débuts de Patrice Leconte dans Bédéka

3 mars 2005 0 commentaire
  • Saviez-vous que le réalisateur des "Vécés étaient fermés de l'intérieur" (coécrit avec Gotlib) et des "Bronzés" avait commencé sa carrière d'amuseur public en tant que dessinateur dans "Pilote"?

C’est ce que nous rappelle Bédéka dans sa treizième livraison, en republiant certains de ses récits complets qui, à l’époque, provoquèrent nombre de réactions. C’est que le style d’avant-garde de Patrice Leconte, malgré les qualités de ses récits, eut du mal à accrocher. Il n’en restera d’ailleurs qu’un seul album, paru plus tard chez Fluide Glacial.

Bédéka, comme chaque mois, s’est plongé dans l’abondante production actuelle d’albums pour la défricher et centrer les projecteurs vers cinquante d’entre eux. Un guide critique bien utile tant, devant la masse des nouveautés, l’on se sent perdu lorsqu’on rentre dans une librairie.

Outre ce rôle de guide indispensable, l’équipe de Bédéka propose des dossiers sur les adaptations littéraires en bande dessinée et sur la bande dessinée muette, plus quelques commentaires d’auteurs pris sur le vif sur la dernière édition d’Angoulême (je vous conseille celle, peine de finesse et d’intelligence, de Laurent Gérra). Et nous offre, pour les trente ans de Léonard, un ex-libris inédit.

(par Patrick Albray)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?