Lucye - tendre Violette - Servais - Casterman

1er mars 2003 0 commentaire
  • "Elle est belle, elle est libre, elle revient!", nous dit le bandeau en couverture. Qui ça? Violette. Ce prénom ne dira pas grand chose aux moins de trente ans. Mais pour tous les autres, il aura été l'une des raisons qui les faisaient se précipiter chaque mois sur le magazine (A suivre). Il aura fallu 17 ans pour que Jean-Claude Servais, qu'elle a pourtant lancé, décide de revenir auprès de sa sauvageonne pour raconter la suite de ses aventures.

Violette mène librement sa vie au fond des bois. Son nouvel amoureux, Damien, est le troisième fils Lamborelle ; et ses deux frères voient d’un mauvais œil sa liaison avec Violette. Une série d’événements inhabituels sème le trouble à la ferme Lamborelle. On croit Violette coupable d’actes de sorcellerie. Mais elle en est plutôt la victime. Seule la vieille Lucye comprend ce qu’il se passe, elle seule sait quel mal a frappé Violette et comment la guérir.

Cette nouvelle aventure de "Tendre Violette" est attendue depuis des années : le dernier tome en noir et blanc est paru en 1986. En prévision de ce retour, les anciens titres en noir et blanc ont tous été réédités en couleurs.

(par Patrick Albray)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

une renaissance qui fait plaisir, et bien menée par les Editions Casterman qui, depuis deux ans et demi, ressortent les premiers volumes en version colorée (à l’origine, (A suivre) était en noir et blanc, et les premières aventures de Violette étaient donc réalisées en tenant compte de cette contrainte). C’est Raives qui s’est attaché à ajouter les couleurs à un univers qui n’avait pas été prévu pour ça, et il s’en est admirablement bien sorti. Quant à Violette, les nostalgiques trentenaires et quadragénaires la retrouveront telles qu’ils l’avaient laissée indépendante, naturelle, belle et toujours aussi fragile, sexuellement libérée à une époque où ce n’était pas du tout bien vu. "Une nouveauté dans cette série paraîtra dorénavant régulièrement", nous dit le communiqué de presse. C’est pas très bien dit, mais ça fait bien plaisir...

Lire un extrait

  Un commentaire ?