Mai Ball ! - Feminine Football Team T1 & T2 - Par Sora Inoue - Ototo

27 mai 2019 0 commentaire
  • Nouveau titre qui suit les aventures d’une équipe de football lycéenne, un début étrange, mêlant un excessif contenu érotique « soft » à un travail rigoureux de mise en place d’un récit sportif. Plaisant à condition d’accepter l’omniprésence de « fan service » !
Mai Ball ! - Feminine Football Team T1 & T2 - Par Sora Inoue - Ototo

Profitant du fait que la France accueillera pour la première fois la Coupe du monde féminine de football, les éditions Ototo propose ce manga publié au Japon de 2012 à 2019, en 16 tomes, édité chez Hakusensha. Mais attention, la lecture n’est pas si mignonne que cela en dépit des couleurs « girly » des couvertures. La cause : de nombreux passages ecchi, c’est-à-dire de nudité et des postures souvent très subjectives.

Le premier tome s’avère très chargé à ce niveau avec les rêveries érotiques de l’héroïne qui interviennent presque toutes les dix pages, cassant le rythme d’une entrée en matière somme toute classique où elle finit par intégrer l’équipe de foot féminine de son lycée, fraîchement créée par sa rivale en amour.

© 2012 Sora Inoue / HAKUSENSHA

En effet Mai Miyano, lycéenne à l’imagination érotique débordante, rejoint tous les matins son ami d’enfance, Kunimitsu Hasuga, pour l’entraîner au football. Joueur vedette de niveau national, il attire l’attention de la belle Reika Hakurai, une sportive prête à tout pour devenir sa petite-amie.

Dans ce but Reika a monté la première équipe de football féminine de leur lycée. Malheureusement pour elle, Kunimitsu y voit surtout l’occasion pour que Mai joue enfin et révèle au monde son potentiel forgé par des années d’entrainement.

© 2012 Sora Inoue / HAKUSENSHA

Si le premier tome s’avère une longue mise en place, proposant finalement plus d’ecchi que de foot, le tome deux, sans réellement réduire la dose de nudité et d’évocation sexuel, équilibre mieux les choses. Nous avons droit à un match d’entrainement, présentant efficacement les onze joueuses, suivi d’une séquence débriefing toute aussi intéressante. Notons tout de même que ce débriefing se déroule dans les bains publics tenus par les parents de Mai : bien pratique pour proposer de façon récurrente de la nudité.

Et c’est bien ce deuxième tome qui révèle la vraie force du titre : les membres de l’équipe, aux designs et personnalités très différents qui s’imposent rapidement. Le lecteur n’a en effet aucun mal à les identifier lors de leur premier match alors qu’elles viennent à peine de se présenter. De plus elles s’avèrent pour la plupart assez farfelues et hautes en couleur, ajoutant de la folie à un titre déjà très burlesque et survolté.

Un manga étrange, qui ne fera pas l’humanité en raison d’un ecchi extrêmement prononcé, mais qui pose en même temps des bases sérieuses et intéressantes d’une véritable aventure sportive, prévue en 16 tomes. Et pour ne rien gâcher l’ensemble s’avère assez joliment dessiné et convaincant lors des scènes d’action.

© 2012 Sora Inoue / HAKUSENSHA

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Mai Ball ! - Feminine Football Team T1 & T2. Par Sora Inoue. Traduction Guillaume Draelants. Ototo, collection "Shônen". Sortie le 17 mai 2019. 192 pages. 6,99 euros.

Acheter le tome 1 sur BD Fugue, FNAC, Amazon.

Acheter le tome 2 sur BD Fugue, FNAC, Amazon.

  Un commentaire ?