Prendre Refuge - Par Zeina Abirached & Mathias Enard - Casterman

21 décembre 2018 0
  • Deux rendez-vous manqués à deux périodes de l'histoire, qui se font écho d'une guerre à l'autre. Finesse des troubles sentimentaux, sensibilité de chaque case, et surtout splendeur d'un graphisme aux formes maîtrisées et d'une rare élégance.

Berlin, terre d’accueil des réfugiés syriens, de nos jours, et l’Afghanistan en 1939 : deux zones de tension, de croisement, de découvertes. Deux relations contrariées qui balbutient. Sous la plume de Mathias Enard, écrivain à succès qui inaugure un rôle de scénariste BD, les guerres et leurs conséquences révèlent les tourments sentimentaux.

Développées dans un récit au long cours (344 pages), ces rencontres en miroir éclosent dans les fascinantes planches de Zeina Abirached, magicienne du noir et blanc, de la géométrie des formes et des ambiances.

Prendre Refuge - Par Zeina Abirached & Mathias Enard - Casterman

Avec une liberté rare dans la mise en page, les auteurs alternent à la fois les lieux et les rythmes. Séquences en dialogues et en gros plans sensibles d’un côté, double pages presque contemplatives de l’autre. Des pages parfois si éblouissantes de délicatesse et de grâce qu’elles en menacent la clarté de l’intrigue. Le terme de roman graphique prend tout son sens dans une telle variété d’interprétation d’un texte qui finalement aurait pu tenir dans un format de 48 pages.

L’idée de la fuite - à plusieurs sens - et de ces refuges forcément précaires et provisoires laisse le lecteur sur une sensation de douleur apaisée, d’amertume des rendez-vous manqués, mais aussi de bienfait de la compréhension humaine.

(par David TAUGIS)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:

BDFugue FNAC Amazon

  Un commentaire ?