Pulp à La ferme du Buisson : un festival contre le bruit des bottes et le fracas du monde

  • Aujourd’hui s’ouvre « Pulp », le festival de bande dessinée de la Ferme du Buisson (Loisiel, en Région parisienne), un événement hautement qualitatif, « au croisement des arts », à la programmation éclectique mêlant auteurs alternatifs et créations populaires, expositions et performances, cinéma, théâtre, ateliers et animations, et une imposante librairie éphémère où les amateurs de BD ne peuvent que se ruiner. Des créations signées Lorenzo Mattotti, Catel & Bocquet, Typex, Loo Hui Phang, Philippe Dupuy, Fanny Michaëlis, mais aussi Dominique A ou Stéphan Oliva... Avec un seul mot d’ordre : la curiosité. Nous sommes allés y faire un petit tour hier, juste avant la soirée d’inauguration où se remettaient les Prix Pulp 2022.

La Ferme du Buisson était -ce qui est rarissime- sous la pluie hier après-midi mais on vous rassure : le plein soleil est prévu pour ce week-end (n’oubliez pas de voter au passage). Cette ferme est un ancien complexe agricole et paysan transformé en centre culturel, décoré avec humour et goût, dans lequel se répartissent des lieux d’exposition, un théâtre, un cinéma, une médiathèque et un centre d’art contemporain. C’est à un quart d’heure de Paris sur la ligne A du RER à Marne la Vallée.

Nous étions accompagnés dans notre visite par Zainab Fasiki, une passionnante personnalité de la scène BD marocaine et figure de la culture Queer  [1] dans son pays (récente récipiendaire du Prix « Couilles au cul » dont nous sommes partenaires, bientôt une interview vidéo dans ces pages) et nous avons eu la chance d’avoir comme guide le directeur du festival, Vincent Esches, qui devrait prendre à partir du mois de juillet la direction de la Cité de la bande dessinée à Angoulême.

Pulp à La ferme du Buisson : un festival contre le bruit des bottes et le fracas du monde
Zainab Fasiki devant le logo du MLF

Évidemment, vu la qualité de notre invitée, nous fonçons vers la « Piscine » où a lieu l’exposition Femzine sur la presse BD féministe (elle est visible jusqu’au 15 mai 2022) et là, surprise, nous découvrons un énorme clitoris façon Jeff Koons, tandis qu’une boite de bonbons-clito s’offre aux visiteurs. Le ton est donné. Sur les murs des originaux de Nicole Claveloux, de Chantal Montellier et aux murs des dizaines de documents retraçant le combat féministe dans la BD, des premiers Wimmen’s Comix des années 1970, à la revue Ha ! Nana publiée en 1976, dont quelques autrices d’aujourd’hui ont imaginé des couvertures.

A l’entrée de l’expo "Femzine", un clitoris géant façon Jeff Koons...
Vincent Esches, directeur du Festival, dans l’expo "Femzine" sur la BD féministe underground.
Le dernier numéro d’ "Ah ! Nana" interdit par la censure

On y voit aussi celle du dernier numéro sur l’inceste interdit par la censure sous couvert de la Loi de 1949 pour la protection de la jeunesse. Une décision de justice qui interpelle alors qu’à la même époque, les couvertures de Hara Kiri ou de Charlie Hebdo étaient quelquefois bien plus outrancières. On évoque bien évidemment des créations plus contemporaines comme celles d’Allison Bechdel et d’autres, soit au total 203 autrices -pas seulement underground, comme ce buste de Marianne, ce symbole de la république interprété par Florence Cestac (il y en a trois exemplaires dont un à la mairie d’Angoulême) qui clôt l’expo sur un espace « Femzine » où des autrices feront durant le festival leurs fanzines en direct.

Vient l’inauguration. La pièce maîtresse du festival est bien évidemment l’exposition « Obsessions » de Lorenzo Mattotti dans la grande Halle. Cet impressionnant espace permet d’ouvrir sur une longue perspective d’œuvres en noir et blanc tirées de son « Roland furieux » qui aboutit à des œuvres en couleurs qui se répartissent dans diverses pièces ventilées par des thématiques qui traduisent bien les « obsessions » de l’artiste. Une myriade d’œuvres en grands et petits formats, sur des supports divers, illustre bien la diversité et la puissance créatrice de l’artiste dont les séries et leurs variations résument bien sa démarche : du trait précis des années 1980, on le voit évoluer vers des surfaces de plus en plus grandes où les couleurs s’accordent en d’imposantes pièces symphoniques à la gamme chromatique relativement constante, mais qui sont autant de moments de sidération, de divines surprises.

Lorenzo Mattotti dans l’impressionnante entrée noire de l’exposiiton "Obsessions", avec ses dessins pour "Roland Furieux"
Des oeuvres aux tons acidulés...
Des grands formats aux techniques et aux inspirations très différentes...

Un détour par les écuries nous fait voir des box-installations de Fanny Michaëlis, Mädchen Corpus, tandis qu’en face, Alice Guy, la grande cinéaste des débuts du cinéma réhabilitée par Catel et José-Louis Bocquet, retrouve ses machines, ses studios et son théâtre pour des évocations ludiques, comme cette scène de la Fée aux choux, un film de 1895, devenue un espace à selfies.

Fanny Michaelis
Le théâtre-cinématographe reconstitué de l’exposition "Alice Guy" d’après la BD de Catel & Bocquet.
Florence cestac et Catel

Enfin, dans le Caravansérail, Typex règne en maître avec l’expo «  Andy Warhol – I’ll Be Your Mirror  », où des peintres œuvrent sous vos yeux avec des pots de peintures au sol (attention aux pieds !), un peu comme si l’exposition était en train d’être installée. Ce n’est pas parce que les décorateurs sont à la bourre, c’est cela le concept : vous faire entrer dans la Factory du maître du Pop Art, dans un Work in Progress.

Typex (à dr.) et son équipe, en pause bière.
L’expo Typex-Warhol

L’inauguration s’achève sur les Prix Pulp du public pour une première œuvre établi en partenariat avec le réseau des librairies Librest, avec deux lauréats cette année, histoire de récupérer la parenthèse Covid-19 :

Il s’agit de Maylis Vigouroux, pour La Manticore publiée chez Quintal Atelier, un roman graphique imprimé en risographie mettant en scène une princesse héritière se faisant passer pour un garçon pour ne pas être exterminée. Un schéma classique pour un récit sur le genre inspiré des miniatures persanes et de la tradition orientale mais dont le parcours offre des ruptures narratives intéressantes.

"La Manticore" de Maylis Vigouroux (Ed. Quintal Atelier)
Vincent Esches, directeur du festival, (à g.) et Maylis Vigouroux, lauréat 2021 du Prix Pulp

L’autre lauréat est Baptiste Deyrail pour Le Pas de la Manu (Actes Sud / L’An 2). La technique graphique est cette fois celle du monotype sur zinc. Le sujet est « la Manu », la manufacture d’Armes de Saint-Étienne au travers d’un héros ajusteur sur les culasses du fusil MAS49. Une vie en usine minutieusement restituée, héritière du taylorisme, dont l’importance décroît avec les ans, entre Guerre d’Algérie et mondialisation, jusqu’à sa fermeture en 2001, laissant quelque 11 000 ouvriers sur le carreau.

La Pas de la Manu par Baptiste Dayrail (Ed. Actes Sud, L’An 2)
Baptiste Dayrail, lauréat du Prix Pulp 2022

Des choix « pointus » cependant portés par des récits forts bien dans l’air du temps.

Voir en ligne : Voir le programme complet

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN : 9782330141028

La Ferme du Buisson allée de la ferme, 77186 Noisiel Noisiel La Remise aux Fraises Seine-et-Marne

Acheter La Manticore publiée chez Quintal Atelier
Acheter Le Pas de la Manu (Actes Sud / L’An 2)

Photos : D. Pasamonik (L’Agence BD)

[1Attitude défendant la communauté LGBT+. NDLR



Meilleures ventes BD
🔍 Avis Actuabd 📖 Feuilleter 🛒 Acheter

1 🔍 📖 🛒 Les Cahiers D'esther T.07 - Hi NOUVEAU
2 🔍 📖 🛒 Le Monde Sans Fin
3 🔍 📖 🛒 Guacamole Vaudou
4 🔍 📖 🛒 Kaiju N8 T.05 NOUVEAU
5 🔍 📖 🛒 La Quete De L'oiseau Du Temps NOUVEAU
6 🔍 📖 🛒 Les Nouvelles Aventures De Lap NOUVEAU
7 🔍 📖 🛒 Mashle T.09 NOUVEAU
8 🔍 📖 🛒 Elles T.02 - Universelles
9 🔍 📖 🛒 Spy X Family T.01
10 🔍 📖 🛒 Elles T.01 - La Nouvelle(s)
11 🔍 📖 🛒 Spy X Family T.02
12 🔍 📖 🛒 Les Cahiers D'esther T.01 - Hi
13 🔍 📖 🛒 One Piece T.01
14 🔍 📖 🛒 One Piece - Edition Originale
15 🔍 📖 🛒 Spy X Family T.03
16 🔍 📖 🛒 Demon Slayer T.22
17 🔍 📖 🛒 Jujutsu Kaisen T.15 NOUVEAU
18 🔍 📖 🛒 Les Soeurs Gremillet T.03 - Le NOUVEAU
19 🔍 📖 🛒 Celeste T.01 - Bien Sur, Monsi NOUVEAU
20 🔍 📖 🛒 Zai Zai Zai Zai
21 🔍 📖 🛒 Carnets De Campagne
22 🔍 📖 🛒 Les Reflets Du Mondeen Lutte NOUVEAU
23 🔍 📖 🛒 Naruto T.01
24 🔍 📖 🛒 Le Spirou D'emile Bravo T.05 -
25 🔍 📖 🛒 One Piece T.02
26 🔍 📖 🛒 Idefix Et Les Irreductibles T. NOUVEAU
27 🔍 📖 🛒 Bug T.3
28 🔍 📖 🛒 Spy X Family T.05
29 🔍 📖 🛒 Spy X Family T.04
30 🔍 📖 🛒 Spy X Family T.07
31 🔍 📖 🛒 Les Cahiers D'esther T.03 - Hi
32 🔍 📖 🛒 Demon Slayer T.01
33 🔍 📖 🛒 Les Cahiers D'esther T.02 - Hi
34 🔍 📖 🛒 Naruto T.02
35 🔍 📖 🛒 One Piece T.03
36 🔍 📖 🛒 Mortelle Adele T.01 - Tout Ca
37 🔍 📖 🛒 Spy X Family T.06
38 🔍 📖 🛒 Les Royaumes De Feu T.05 - La
39 🔍 📖 🛒 One Piece T.04
40 🔍 📖 🛒 Missionyozakura Family T.08 NOUVEAU
41 🔍 📖 🛒 Heartstopper T.02 - Un Secret
42 🔍 📖 🛒 La Revue Dessinee N36 NOUVEAU
43 🔍 📖 🛒 Naruto T.03
44 🔍 📖 🛒 Moriarty T.13 NOUVEAU
45 🔍 📖 🛒 Les Cahiers D'esther T.04 - Hi
46 🔍 📖 🛒 My Hero Academia T.01
47 🔍 📖 🛒 Mortelle Adele - Au Pays Des C
48 🔍 📖 🛒 Les Legendaires - Les Chroniqu
49 🔍 📖 🛒 Assassination Classroom T.01
50 🔍 📖 🛒 Le Droit Du Sol - Journal D'un

Source : Datalib

Dans la même rubrique


En bref