« Purgatoire » de Chabouté - Vent d’Ouest

13 novembre 2003 0 commentaire
  • Benjamin Tartouche est un jeune homme chanceux, en apparence. Il vient d'hériter d'une vieille tante qu'il ne connaissait même pas. Mais ce coup de chance a un effet pervers : lui qui était y a quelques semaines encore un artiste libre comme l'air a dû contracter un emprunt pour payer les frais de succession.

De plus, la baraque n’est pas de la première fraîcheur. Le jeune homme y dort à même le sol : l’argent lui manque pour entamer les travaux tout de suite. Ces derniers jours, il a passé du temps à régulariser sa situation sociale (il a opté pour celle de profession libérale), à acheter un matos informatique de seconde main, et à signer son contrat d’assurance. Il fait bien : le lendemain, il est extirpé de sa chambre par un pompier. Le temps de reprendre ses esprits, il voit sa maison disparaître dans un brasier. Sans droit au chômage, sans outil de travail, sans argent, il est à la merci de l’assurance. Et de ce côté-là, le moins que l’on puisse dire, c’est que cela sent le roussi. Devenu SDF, dormant sur les gravas de sa maison sinistrée, vous croyez sans doute qu’il a atteint le fond ? Détrompez-vous. Ce n’est là que le purgatoire.

(par Didier Pasamonik (L’Agence BD))

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

  Un commentaire ?