Albums

Sparte Attaque ! : À L’Ombre Des Héros - Par Prieur & Malgras – Fluide Glacial

Par David SPORCQ le 31 janvier 2023                      Lien  
Dans toutes les armées, même parmi les plus puissantes, il existe un point faible. En ce qui concerne Sparte, la plus guerrière des cités grecques, ce talon d’Achille porte le nom de quatre épouvantables bras cassés : Menthalos, Gyros, Roméos et Jean-Patrocle. Avec ce premier album, ces jeunes auteurs talentueux brisent un mythe pourtant solide.

En 485 avant notre ère, Sparte possède la plus redoutable et efficace des armées. Ses soldats forment le corps des hoplites. Des fantassins casqués munis d’un bouclier rond et d’une longue lance qui combattent en rangs serrés. Depuis leur plus jeune âge, ils sont éduqués à la dure dans un esprit guerrier. Ce qui les rend pratiquement insensibles à la douleur. Cette bravoure légendaire est parvenue jusqu’à nous y compris dans notre vocabulaire. En effet, la manière de parler de ces habitants de la Laconie brève et percutante a donné en français le terme « laconique ». (Par ex : un jour un jeune Spartiate fit remarquer à sa mère que son épée était bien courte. Elle lui répondit de faire un pas de plus et qu’elle serait assez longue.)

Tout cela est assez significatif de la réputation de ces Spartiates qui étaient tous d’effroyables machines de guerre. Tous ? Non, car quatre bidasses, malgré leurs efforts afin de devenir de véritables soldats, vont en faire voir de toutes les couleurs aux officiers de cette armée à la discipline de fer.

Sparte Attaque ! : À L'Ombre Des Héros - Par Prieur & Malgras – Fluide Glacial

Leurs effroyables bêtises dépassent toutes les bornes allant jusqu’à déranger les dieux et les irriter par leurs incessantes incantations pour des futilités qui ne concernent que leurs petites personnes. La gaucherie sans pareille de ces quatre copains est irrésistible. On s’amuse beaucoup à lire leurs déboires. La mythologie grecque est passée en revue avec humour. Ce qui ne manquera pas de faire appel à notre culture. Ci et là, un bon jeu de mots vient nous faire sourire. Un phylactère écrit en pseudo grec ancien et qui ne sera compréhensible que par ceux qui en auront appris un peu durant leurs études, prouve qu’au-delà de toutes les références culturelles dont il se sert, l’humour de cette BD est loin de s’adresser aux béotiens. Le langage moderne et peu châtié utilisé pour les dialogues apporte également son effet humoristique.

Le dessinateur ne s’épargne pas. Les planches sont fournies. Par exemple, les scènes de combat présentent de nombreux figurants. Les bâtiments, les vêtements, les coiffures, les accessoires sont détaillés et conformes alors que le ton ne se veut pas sérieux. Ceci ajoute une plus-value au plaisir de lecture. Ces courtes histoires de deux à huit planches sont entrecoupées par des gags en une planche de toute beauté.

Bref, un premier album qui s’annonce bien prometteur par un duo qui s’amuse sans nul doute et qui tient là le début d’une bonne série (souhaitons-leur tout du moins). C’est en tous cas de bon augure. À vous, le public de lecteurs de décider de leur donner leur chance.

(par David SPORCQ)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

🛒 Acheter


Code EAN : 9791038204935

PAR David SPORCQ  
A LIRE AUSSI  
Albums  
Derniers commentaires  
Abonnement ne pouvait pas être enregistré. Essayez à nouveau.
Abonnement newsletter confirmé.

Newsletter ActuaBD