Suicide Squad Rebirth T3 - Par Rob Williams, John Romita Jr & Eddy Barrows - Urban Comics

31 mars 2018 0 commentaire
  • Les choses changent sans vraiment changer : telle semble être la maxime de ce nouvel album dans lequel la célèbre équipe de criminels doit de nouveau arrêter un groupe terroriste tout en ayant un traitre dans ses rangs. Classique et efficace.

Suite aux événements de Justice League vs Suicide Squad, une enquête est ouverte sur Amanda Waller qui se retrouve suspendue de ses fonctions en attendant les conclusions. C’est Emilia Harcourt qui la remplace à la direction de la Task Force X, ce qui en réalité ne va pas changer grand-chose, tant le principe de cette improbable équipe vaut comme management.

Dans ce troisième tome [1] c’est à deux menaces distinctes que doit faire face notre chère équipe de l’ombre : Le Peuple, une organisation terroriste aux objectifs obscurs, et Rustam, membre de la première Suicide Squad. Libéré lors de Justice League vs Suicide Squad, il désire plus que tout se venger d’Amanda Waller.

Cependant ce ne sont pas ici les intrigues, les séquences d’action ou l’ambiance gore et déviante qui retiennent l’attention, mais le soin apporté au développement des personnages. Rob William s’attarde en effet de façon très convaincante sur plusieurs d’entre eux, leur offrant des rôles et des séquences bien pensées.

Suicide Squad Rebirth T3 - Par Rob Williams, John Romita Jr & Eddy Barrows - Urban Comics
© DC Comics / Urban Comics

C’est ainsi que nous retrouvons Harley Quinn en chef d’équipe efficace, sorte d’âme de la Suicide Squad, Deadshot et sa touchante relation avec sa fille, Captain Boomerang qui semble souffrir d’une crise d’honnêteté sidérante, et même Rustam qui apparaît comme un vilain aux motivations honorables.

Cependant tout n’est pas parfait. Si la relation amoureuse à trois de Killer Croc avec June (et donc aussi avec l’Enchanteresse qui la possède) demeure indéniablement intéressante, elle manque de suivi. Au final, à part savoir qu’ils sont ensemble, rien d’autre n’est proposé à la lecture.

Autre étrangeté : le début de relation entre Harley et Flag ! Si réunir les deux chefs de la Suicide Squad peut revêtir un certain sens, rien n’est amené pour expliquer comment cette attirance a pu naître !

© DC Comics / Urban Comics

Enfin demeure la valeur sûre : Amanda Waller. Dans une sorte de redit de Justice League vs Suicide Squad l’album met de nouveau en valeur son intelligence exceptionnelle ainsi que son machiavélisme qui font d’elle, selon une formule désormais classique, la résidente la plus dangereuse et malfaisante de Belle Reve, qui accueille pourtant parmi les pires super-vilains du monde !

Régulièrement opposée à Batman, leur relation conflictuelle repose néanmoins sur un point de caractérisation commun : comment exister en tant qu’être humain sans pouvoir dans un univers peuplé de monstres et d’êtres fantastiques ? Grâce à son esprit. La différence entre Batman et Amanda Waller se résume finalement en un unique point, mais crucial : la morale ! La patronne de la Suicide Squad considérant que tous les moyens et tous les sacrifices sont acceptables du moment qu’ils servent un bien supérieur et collectif.

Un très bon album, sans doute le meilleur de la nouvelle période « DC Rebirth ». Malgré quelques étrangetés dans certaines relations, force est de constater que rarement le personnel n’aura été aussi bien abordé. Reste néanmoins un autre bémol : la qualité graphique chute avec le départ de Jim Lee. John Romita Jr livre tout juste un travail honnête tandis que Eddy Barrows semble être davantage dans l’ambiance de la série. Quoi qu’il en soit, pas de raison de bouder cette série qui fonctionne relativement bien.

© DC Comics / Urban Comics

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander cet album:
BDfugue FNAC Amazon

Suicide Squad Rebirth T3. Scénario : Rob Williams. Dessin : John Romita Jr & Eddy Barrows. Traduction Benjamin Rivière. Urban Comics, collection "DC Rebirth". Sortie le 16 février 2018. 136 pages. 15,50 euros.

Commander cet album chez Amazon ou à la FNAC

Suicide Squad "DC Rebirth" sur ActuaBD :
- Lire la chronique du tome 1
- Lire la chronique du tome 2
- Lire la chronique de Justice League vs Suicide Squad

Suicide Squad "The New 52" sur ActuaBD :
- Lire la chronique du tome 1
- Lire la chronique du tome 2
- Lire la chronique du tome 3
- Lire la chronique du tome 4

Autres albums Suicide Squad sur ActuaBD :
- Lire la chronique de La Légende de Darkseid
- Lire la chronique du tome 1 des Archives de la Suicide Squad

[1Les épisodes contenus dans Suicide Squad Rebirth T3 : Incendies sont :
- Suicide Squad #11-15 (février 2017 à avril 2017).

  Un commentaire ?