Superman/Batman T1 - Par Jeph Loeb, Ed McGuinness & Michael Turner - Urban Comics

5 février 2016 0 commentaire
  • Batman contre Superman ? Non Superman et Batman ! Mais évidemment toujours contre Lex Luthor ! A l’occasion de la sortie prochaine du film presque homonyme, ressort cette excellente série, bien plus qu’un simple titre marketing.

Publié de 2003 à 2011, Superman/Batman propose comme son titre l’indique des aventures mettant en scène les deux plus populaires héros de l’univers DC Comics. Comptant 87 épisodes et 5 annuels (des épisodes spéciaux plus longs), la série fut un classique de la première décennie des années 2000.

Évidemment il ne s’agit pas du premier comics mettant en scène des aventures communes de Batman et Superman : World’s Finest Comics de 1941 à 1986 fit les beaux jours de nos deux héros avant d’être annulé par le fameux Crisis on Infinite Earths qui redémarra l’univers de l’éditeur de zéro ou presque.

Superman/Batman T1 - Par Jeph Loeb, Ed McGuinness & Michael Turner - Urban Comics
© DC Comics / Urban Comics

Entre-temps quelques mini-séries et histoires complètes ressuscitèrent de façon ponctuelle le principe de ces aventures collaboratives, mais il aura fallu attendre 2003 pour qu’une série régulière soit véritablement lancée.

C’est Jeph Loeb, scénariste-star des cultes Batman : Un Long Halloween, Batman : Amère Victoire et Superman For All Seasons, qui s’y colle en quelque sorte en signant les 25 premiers épisodes : il en fait une série « où il se passe des choses importantes », à lire absolument pour comprendre certains événements majeurs.

En effet loin de proposer des histoires indépendantes et autonomes, c’était l’une des séries à suivre de l’époque. Ce premier tome [1] contient les deux premiers arcs narratifs qui sont également les plus célèbres.

Tout d’abord nous retrouvons Lex Luthor en Président des États-Unis dans une nouvelle tentative de se débarrasser de son ennemi de toujours, Superman. Le récit a la particularité de conduire à la chute de Luthor et à sa destitution en tant que Président, mandat qu’il exerça de 2001 à 2003.

Le second arc sonne le retour de la Supergirl originale, la « vraie de vraie », celle, cousine de Superman et survivante de Krypton, qui avait « disparu » depuis 1986 et avait été remplacée par des avatars aux natures diverses (Matrix créée par John Byrne, suivie de Linda Danvers et de Cir-El, présente d’ailleurs brièvement dans l’histoire précédente).

© DC Comics / Urban Comics

Sachant que Jeph Loeb se trouve en plus épaulé d’abord par Ed McGuinness, qui avait travaillé avec lui sur Superman, puis par le regretté Michael Turner (Witchblade) qui dessina une Supergirl dont lui seul avait le secret, Superman/Batman se positionne rapidement un titre comme incontournable, aussi bien pour ses scénarios que pour ses dessinateurs.

Du point de vue du récit, Jeph Loeb imagine dans la série une double narration, menée en parallèle par Superman et Batman, qui se répond de façon saisissante : chacun devine les pensées de l’autre, sa vision des choses, et les situations sont ainsi décrites presque avec les mêmes observations, mais dans un cas d’un point de vue optimiste et dans l’autre de manière désenchantée.

Ces « échanges » s’avèrent tour à tour sarcastiques, malicieux et marqués par une camaraderie qui apporte du charme au récit. Les histoires en elles-mêmes se révèlent très orientées « action » et mettent en évidence à la fois ce qui sépare Superman et Batman, mais aussi ce qui les rapproche inexorablement.

Nos deux héros rencontrent également beaucoup d’autres héros au cours de ces aventures, le tout servi par une bonne dose de fan-service, c’est-à-dire des interventions pas toujours centrales mais qui raviront les fans.

Dans la première histoire, Ed McGuinness brosse des héros à la mâchoire très carrée, fougueux et magnifique de démesure, qui doivent lutter contre le monde entier tout en empêchant la destruction de la Terre par un astéroïde.

Suit une histoire en un épisode unique mêlant jeunesse, Japon et robots géants, il faut le dire, peu mémorable, puis le retour de Supergirl sous la plume de Michael Turner, qui savait allier, comme peu de dessinateurs avant lui, sensualité et puissance, dans une aventure au casting très féminin où un Superman bien trop protecteur va revivre un cauchemar désormais classique et vu dans Legends et Earth-2.

Notons que ces deux grands récits ont été adaptés en films d’animation sous les titres bien nommés de Superman/Batman : Public Enemies et Superman/Batman : Apocalypse.

Un premier tome qui propose à la fois des grands récits d’aventure et d’action portés par de réguliers retournements de situation à grand spectacle, mais qui met en scène également de belle façon la relation complexe de Superman et Batman. Un classique en somme.

© DC Comics / Urban Comics
© DC Comics / Urban Comics

(par Guillaume Boutet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Superman/Batman T1. Scénario : Jeph Loeb. Dessin : Ed McGuinness, Michael Turner, Pat Lee & Tim Sale. Traduction Edmond Tourriol. Urban Comics, collection "DC Classiques". Sortie le 8 janvier 2016. 336 pages. 28,00 euros.

Commander cet album chez Amazon ou à la FNAC

[1Les épisodes contenus dans Superman/Batman T1 sont :
- Superman/Batman #1-13 (août 2003 à août 2004),
- Superman/Batman Secret Files #1 (novembre 2003).

  Un commentaire ?