Écoutez les interviews et émissions d'ActuaBD
Apple Podcast Spotify Podcast Google Podcast

Superman – Les Origines – Par Mark Waid & Leinil Francis Liu – Urban Comics

  • La déferlante Superman commence à se faire sentir en France avec la republication d'une des multiples versions des origines de l'Homme de Demain.

Superman est certainement le plus connu des super-héros mais aussi le moins apprécié des lecteurs francophones : sans doute trop lisse, trop "boy-scout", trop puissant et trop parfait, le lecteur peine à s’identifier à un héros qui, pourtant, lui ressemble beaucoup...

Le Dernier Fils de Krypton a, au cours de sa longue période de publication, connu maints remaniements dans le récit de ses origines. Urban Comics, en prémisse à un raz de marré Superman qui culminera lors de la sortie du nouveau film, décide de republier un classique qui, au final, n’en est pas vraiment un.

En effet, Superman Birthright, et nous l’intitulerons comme tel, relate les origines du héros parues en 2003 aux USA, au moment où une autre série centrée sur l’adolescence du kryptonien battait son plein : Smallville.

Cependant, ces nouvelles origines n’ont servi que pendant six ans, pour être rendues obsolètes par une nouvelle mouture : Superman : Secret Identity, qui, s’est retrouvée elle-même effacée par celle la Nouvelle continuité, le New 52, et dont nous avons chroniqué le premier album voici peu.

Superman – Les Origines – Par Mark Waid & Leinil Francis Liu – Urban Comics
(C) DC Comics/ Leinil Liu

Là où le bât blesse, c’est qu’Urban Comics présente cette histoire comme les origines « canoniques » du personnage, sans mentionner ce qui s’est passé après, mais surtout, en omettant de signaler au lecteur qui voudraient commencer à lire les aventures de Superman avec cette histoire, que celle-ci se passe dans l’ancienne continuité. Qui plus est, cette édition est la copie carbone (traduction incluse) de celle parue chez Panini il y a quelques années, avec l’ajout de quelques bonus pour donner le changes.

Histoire obsolète donc, mais non sans intérêt : en tant que fin connaisseur de l’univers DC, Mark Waid nous écrit une intrigue certes convenue, mais diablement remarquable tant son développement de Clark Kent est bien construit. Car oui, cette aventure parle bien de Clark Kent, il n’y a quasiment aucune dissonance entre les deux identités et c’est ce qui fait la grande force de ce comics. Servi par un Leinil Yu à la production trop souvent en dents de scie, capable de produire des planches exceptionnelles mais aussi médiocres.

Superman Birthright n’est pas un mauvais comic-book, loin de là, mais nous reprochons le manque de mises en garde qu’Urban Comics aux fans, ne serait-ce que sous la forme d’un mini-dossier en guise de bonus qui, il faut l’avouer, sont vraiment maigres dans cette édition. Superman a une continuité assez chaotique, au même titre que la Légion des Super-héros, il serait dommageable de louper la nouvelle entrée dans la scène française de l’icône des icônes des super-héros...

(C) DC Comics/ Leinil Liu

(par Antoine Boudet)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

 
Newsletter ActuaBD