Level E T3 - Par Yoshihiro Tagashi - Kazé

  • Troisième et dernier volume de {Level E}: plusieurs histoires courtes au programme avant de dire au revoir au Prince Bêta!

Yoshihiro Togashi continue, sur un patron shonen, ses exercices de style graphiques et narratifs dans cet ultime tome de Level E. Encore une fois, le mangaka nous offre une grande variété de situations, d’enjeux, multiplie les personnages, croise les destinées, joue de tonalités et registres divers. Le texte lui-même constitue parfois un élément majeur d’occupation - et donc de composition - des pages. De même, les cadrages, l’usage des trames, l’épaisseur du trait, les détails varient d’une planche à l’autre.

De qualité certes inégale, les différentes histoires proposent des réflexions bienvenues sur l’altérité, l’acceptation de la différence. Ceci sans grand discours, mais à travers situations et dilemmes posés, de manière sérieuse, mais sans pathos, sans artificielle gravité. Toujours du point de vue des personnages, et non des lois ou des normes sociales, et toujours avec ce léger décalage lié à la nature fantastique des aventures contées.

Level E T3 - Par Yoshihiro Tagashi - Kazé

Le récit consacré à l’arrivée au stade de Baseball se distingue au sein de cet ensemble. Il laisse de côté non seulement la population alien, socle de la série, mais aussi le Prince qui devient une sorte de "guest" inutile et symboliquement laissé de côté. Cette bascule s’opère au profit d’élément paranormaux, liés à la psyché humaine : autant de prétextes pour solliciter des imaginaires foisonnants aux représentations protéiformes, donnant entière liberté d’action au mangaka.

On apprécie d’ailleurs encore une fois la dimension déceptive typique de la narration de l’auteur : la tension monte, le mystère s’épaissit, mais le fin mot de sa résolution est comme laissé hors champ, pour mieux signifier que le trajet - objet même de la nouvelle - compte davantage que le terme. Ainsi Yoshihiro Togashi se distingue-t-il nettement de la norme shonen, tout en étant partie prenante de cette production.

Le dénouement de ce qui ne pouvait en avoir nous ramène au début du manga, bouclant la boucle. Le Prince doit faire face à ce qu’il considère comme une ultime menace pesant sur sa liberté. Et l’on quitte la série comme on l’a découverte : dans l’absurde et le rire, la peur qui appelle la détente.

Level E T3 - Par Yoshihiro Tagashi - Kazé

(par Aurélien Pigeat)

Cet article reste la propriété de son auteur et ne peut être reproduit sans son autorisation.

Commander ce livre chez Amazon
Commander ce livre à la FNAC

Précédentes chroniques de Level E sur Actua BD :
- Tome 1
- Tome 2